Magazine

42km195 ET MOI ET MOI…A ROME

Publié le 23 mars 2009 par Carmel

Pas de billet depuis vendredi ! C'est n'importe quoi ! Contraire à tout ce que je m'étais promis en commençant ce blog ! Vous avez dû vous inquiéter. Fallait pas. J'étais à Rome….pour le marathon ! Le XVème. Mais non rassurez vous, je ne l'ai pas couru. 42km195 ! J'ai fait coach, traductrice, infirmière, guide, psy, diététicienne, grand reporter et photographe ratée…

Si si je vous jure, la preuve en image :

J'ai vu passer des flèches noires

Et une tache blanche avec un brassard noir

Le contraste est saisissant, non ?

La première photo est magnifique, j'ai photographié le vainqueur de la course en plein effort.

La seconde photo est affligeante, j'ai photographié mon amoureux aussi en plein effort…mais en blanc, de dos et flou.

Je vous disais donc XVème édition du marathon de Rome, 12 000 participants de 18 à 82 ans dont un groupe de 12 Bordelais venus en découdre avec les pavés romains, les collines.

10 semaines d'entraînement, 80 km en moyenne par semaine, 2500 calories minimum par jour à avaler, 2 litres d'eau…bref une vraie ruine en temps de crise ! Et tout ça pourquoi ???? Hein pourquoi me direz-vous ?

Phrases entendues de la propre bouche de mon mari :

-c'est à partir du 30ème km que la course commence et pourquoi pas faire seulement 12km alors ?

- 42.195 km c'est une distance mythique !

-on ressent physiquement et mentalement des choses qu'on ne ressent jamais autrement, c'est un mélange de souffrance et de plaisir

-un tête à tête avec soi et son corps…. Jean-Claude van Damme sors de ce corps !!!!!!!!!!!!

-c'est une école de la vie, de la formation continue en somme pour mieux affronter tous les malheurs petits et grands…

Et au final, pendant que lui pulvérisait son record de… 50s et bien moi je

Mais non je plaisante, je coachais donc. Sur ce type d'effort, un mot, une phrase peuvent soit vous permettre de franchir la ligne d'arrivée, soit vous diriger tout droit vers la bouche de métro la plus proche. Sur mes frêles épaules reposait donc l'avenir de notre couple.

Les deux contractures aux quadriceps de mon amoureux n'auront pas fait le poids face à mes « cours feignant !!! »

Mais Rome c'est aussi la Dolce Vita

Ses restos à la clientèle d'habitués : Da Baffetto, la Trattoria Polese, la Pizzeria Ciro... la prochaine fois, mon objectif sera d'y entraîner Madame Papille !

Ses bars : Antico Caffé Grecco, il Do Bar

Ses glaces : Giolitti ...

Il Crossing Condotti, déniché par internet, très loin des standards classiques des hôtels ma cosi stupendo dans sa déco, sa localisation, sans oublier l'accueil si chaleureux de Marco.

Et puis, je suis quand même rentrée. Pour vous. Et avec lui. Et ses contractures. D'ailleurs maintenant je ne l'entends plus arriver. Je le sens. Merci Synthol !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Carmel 150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog