Magazine

Philippe Manœuvre : « Nice est rock’n’roll ! »

Publié le 11 avril 2009 par Letuyo

Philippe Manœuvre : « Nice est rock’n’roll ! »

A Nice ce vendredi pour une soirée « Rock‘n’roll Friday » dans le cadre de « 06 en scène », l’Enfant du rock Philippe Manœuvre a joué le jeu de l’interview.

Rédacteur en chef de Rock’n’Folk après y être entré par un simple courrier des lecteurs, Philippe Manœuvre est un maxi Larousse de l’underground à lui tout seul. Jury intransigeant de la Nouvelle Star tous les mardis sur M6, l’homme aux lunettes noires est aussi un découvreur de talents sur ses tournées Rock’n’roll Friday, organisées par le magazine depuis 3 ans. Rencontre.

C’est quoi le rock en 2009 ?

Le rock, c’est une vieille mobylette dans un terrain vague. Le premier qui la répare, il peut la peindre en noir, se la jouer gothique… S’il réussit à partir avec, elle est à lui. On se dit que le rock est réservé aux Stones, à Kiss ou ACDC. Un jour, Keith Richards m’a dit : ‘pas du tout, c’est une grosse connerie.’ Le meilleur groupe du monde peut être partout. Si ça se trouve, ce soir il sera Nice.

Les sales gosses à la BB Brunes, c’est ça l’avenir ?

Comme je dis toujours aux vieux : c’est les gamins qui vont gagner la partie. Y’a beaucoup plus de chance qu’ils soient à notre enterrement plutôt que nous au leur (rires). C’est formidable, ces gosses fascinés par le rock qui me demandent comment c’était avant et qui font pareil. Les groupes de rock, c’est des petites utopies. C’est quatre copains contre le monde.

Les tournées Rock’n’roll Friday sont un moyen de chasser des talents en Province ?

On ne vient pas pour dénicher. On vient s’éclater, verser de la sueur, délirer sur scène, voir ce qu’il se passe, comment est la région, si on arrive à secouer les gens. A Paris, certains soirs de concerts, on aurait dit que les gamins qui en ressortaient lévitaient. Pour eux, c’était ‘comme à New York !’. C’est miraculeux. On leur a évité 14 heures d’avion. » (rires)

Et Nice, c’est rock’n’roll ?

Oui ! Il y a eu plein de groupes de rock ici, on en parlait tout à l’heure dans le train. Y’a eu beaucoup de délires ‘garage’ dans le coin, des groupes avec des pantalons slim et des p’tites bottes Beatles. Les Niçois et le rock’n’roll, ça va bien ensemble. En plus Nice nous a donné Dick Rivers, l’un des Rois Mages du rock français. C’est inoubliable !

La Côte d’Azur vous refile pas mal de « Nouvelles Stars »… Cette année, Madhi, un vençois, est à Baltard…

Le local de l’étape (rires). Il fait des très bons choix de chansons mais je n’ai aucun favori. Je suis là pour écouter. Un gosse qui chante, il se fout à poil devant nous. Mais quand ça va pas, on lui dit : ‘là, mon pote, t’as merdé’. Y’en a qui essaient d’escalader l’Annapurna en tongs  comme Charlotte qui chante Amy Winehouse en arrivant. Plouf : éliminée. C’est terrible. J’essaie juste de prendre les chansons de plein fouet et de donner mon avis… mais en faisant rigoler,  sinon les gens se barre regarder Docteur House !

Amandine, la gagnante 2008, vient de chez nous aussi. Des nouvelles ?

Elle a terminé son album. Je vais l’écouter lundi soir avec Lio, André [Manoukian], peut-être Sinclair. On la suit de très près comme le p’tit Jules [un candidat vençois, ndlr]. Il va jouer dans Bus Paladium, un film de Christopher Thompson sur un groupe de rock. Les candidats de l’année dernière vont tous faire quelque chose.

« Rock’n’roll is not dead » alors ?

Il se passe encore des trucs excitants même s’il y a de moins en moins de nouveautés. Un groupe de rock, ça coûte cher à lancer. Tu prends un Sliimy, chanteur pop qui vient de faire un gros buzz sur internet, un petit coup de studio et c’est parti. Un groupe de rock, faut le faire tourner. C’est souvent le troisième album qui est le déclencheur. Pour Radiohead, par exemple, ça a était le cas avec Ok computer. Tom Yorke me disait la veille de sa sortie : ‘souhaite-nous bonne chance. Si ce disque-là ne marche pas, on est dans le merdier jusqu’à la fin de nos jours pour payer les tournées qu’on a fait à crédit.’ Aujourd’hui, les maisons de disque veulent des trucs qui marchent tout de suite.

En ce moment, y’a quoi dans ton i pod ?

3000 chansons ! Je fais une expérience bizarre, j’explore la galaxie du rock psychédélique sorti entre 65 et 75 (rires). Je prépare un énorme numéro spécial de Rock’n’Folk.

Et dans celui de ta fille ? [Manon, adolescente ndlr]

Du rap et du punk. Dans sa chambre, y’a un poster de Tupac et un de Sid Vicious. Elle scandalise ses amis punks. Et réussir à scandaliser des punks de Levallois faut le faire !

Wikio

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Letuyo 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte