Magazine Politique

Les impôts à Louviers : le tableau qui fait mal

Publié le 11 avril 2009 par Gezale
Le journal « Paris-Normandie » a eu la bonne idée de publier un tableau régional (voir ci-contre) rassemblant les communes d'une certaine importance et dont la fiscalité a évolué (ou non) après le vote des budgets primitifs 2009. A la lecture de ce tableau, on comprend mieux pourquoi le maire de Louviers est contraint d'aller chercher ses exemples à l'export (la mairie de Paris par exemple) pour justifier le coup de massue fiscal qu'il impose aux Lovériens. En Haute-Normandie, et évidemment dans l'Eure en particulier, Louviers est la seule ville de cette importance à augmenter ses impôts. Fécamp augmente les siens de 9 %, on ne peut tout de même pas imaginer que le Marité en serait responsable ! Il est même une commune (Lillebonne) qui les a diminués pour tenir compte de la crise et des difficultés que vivent ses contribuables. Quant à Grand-Quevilly et Oissel, elles augmentent leurs impôts de 1 % ! C'est raisonnable.
Que le maire de Louviers ne nous rebatte plus les oreilles avec la crise car la crise elle est la même pour tous les élus, qu'ils soient d'Evreux, Vernon, les Andelys, Pont-Audemer, Val-de-Reuil (maires PS) Gisors (maire PC) Bernay (maire de droite) etc. et ces maires ont choisi la neutralité fiscale. Alors, Louviers est-elle une ville d'une autre planète ? Est-elle un cas particulier ? Oui, elle l'est. Et nous avons dit pourquoi. Les dépenses de fonctionnement (le train de vie de la ville quoi) sont excessives et le maire ne veut pas les réduire (ou si peu). Quant aux dépenses d'investissement qui permettraient de donner du travail aux entreprises, elles sont essentiellement financées par l'emprunt (ou les subventions) d'un montant égal — selon la théorie Doucet — à celui de l'annuité remboursée chaque année. De quelles marges de manœuvre parle le maire ?
Le tableau que nous reproduisons est terrible de cruauté. Il démontre bien l'inanité des choix de la majorité municipale lovérienne car nous considérons que tous ceux et toutes celles qui ont voté le budget et l'augmentation des impôts sont solidaires et collectivement responsables de ce mauvais coup dont ils devront répondre un jour devant les électeurs.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines