Magazine Santé

Technique Nadeau

Publié le 11 avril 2009 par Marieclaude

Une grande simplicité. La Technique Nadeau ne comprend que trois exercices. Chacun d'eux est composé d'un enchaînement de mouvements relativement simples. Aucun équipement n'est nécessaire puisque les exercices se pratiquent debout.

Le souci d'agir sur l'ensemble du corps. La Technique Nadeau cherche à faire bouger et à délier toutes les parties du corps, des pieds à la tête. Mais, surtout, elle met un accent particulier sur le « massage » indirect des organes internes (coeur, poumons, pancréas, estomac, foie, intestins).

La répétition. Même si les mouvements sont simples et faciles à exécuter, le fait de les répéter un grand nombre de fois à toutes les séances serait particulièrement bénéfique. Enfin, dans une attitude d'intériorisation, tous les exercices sont accomplis en accordant une large place à la respiration. On propose de les pratiquer quotidiennement pendant une vingtaine de minutes.

Que trois exercices?
La Technique Nadeau mise sur trois exercices : la rotation du bassin (tout le haut du corps pivote sur les hanches), la vague complète (qui peut faire penser à une danse du ventre) et la natation (comme si on nageait le crawl debout). Les praticiens se plaisent à dire qu'en 20 minutes, toutes les composantes du corps, sauf les cheveux, les ongles et les dents, sont mises en mouvement. Pour une illustration des trois exercices, voir les Sites d'intérêt.


Pour tous les âges

La Technique Nadeau est populaire auprès des personnes de 40 ans à 65 ans. Il s'agit d'une gymnastique douce qui permet à quiconque, peu importe sa condition physique, de se mettre en action sans s'essouffler et sans trop suer. Selon l'évolution de sa condition physique, l'individu peut augmenter la durée, le rythme et l'amplitude des mouvements.

Selon ses praticiens, la Technique Nadeau permettrait d'activer tous les systèmes circulatoires : lymphatique, sanguin, céphalorachidien et énergétique. Ceux qui la pratiquent font état de bienfaits comme l'élimination des maux de dos et des maux de tête, une meilleure digestion, une plus grande souplesse, plus d'énergie, de résistance, de force et de tonus. La Technique Nadeau pourrait aussi contribuer au soulagement de toutes sortes de problèmes de santé : maladies de la peau et des yeux, arthrose, ostéoporose, insomnie, fibromyalgie, obésité, troubles cardiovasculaires, etc.

Aucun de ces effets n'a été validé par des études scientifiques. Il est donc difficile de savoir à quel point les résultats allégués seraient dus spécifiquement à la Technique Nadeau ou au simple fait de faire de l'exercice quotidiennement. Chose certaine, comme toute gymnastique pratiquée régulièrement, la Technique Nadeau peut contribuer au bien-être et à la santé.

Pour demeurer en forme, il importe de choisir une activité qui correspond à ses goûts, à sa condition physique et à son mode de vie (voir notre dossier Forme physique 3 – Passer à l'action). La Technique Nadeau convient à ceux qui manquent de temps ou et qui ne veulent pas se déplacer pour faire une activité. Elle peut aussi s'adapter aux personnes en fauteuil roulant ou celles qui ont de la difficulté à faire des exercices debout.

Il est possible de s'initier à la Technique Nadeau par l'intermédiaire de livres ou de vidéos. Pour pousser plus loin la pratique, il est recommandé de suivre un cours, soit une dizaine de rencontres. Cela permet de bien comprendre le détail de chacun des mouvements, d'en retirer le maximum de bienfaits et de les pratiquer en toute sécurité.

Petite mise en garde : certains promoteurs de la Technique Nadeau utilisent parfois un marketing plutôt tape-à-l'oeil. À les entendre, on pourrait croire que la Technique Nadeau est une cure miracle qui pourrait guérir à peu près tous les maux. Évidemment, ce n'est pas le cas.

Un peu d'histoire

La Technique Nadeau a été créée en 1972 par Henri Nadeau, un Québécois originaire de la Beauce. Après un infarctus du myocarde, il rejette l'avis des médecins, qui pourtant lui recommandent une chirurgie cardiaque dans les plus brefs délais. Il se met plutôt à faire des exercices inspirés du baladi et de certains sports. Il reprend une vie normale et délaisse même les médicaments.

Henri Nadeau perfectionne sa technique et la partage avec de nombreuses personnes de son entourage. Au début des années 1980, il rencontre la professeure de yoga Colette Maher. Elle est impressionnée par cette nouvelle approche et les résultats obtenus.

Colette Maher travaille donc à la structurer davantage. Avec l'accord du créateur, elle possède depuis la marque déposée de la Technique Nadeau. Elle forme encore aujourd'hui des professeurs qui enseignent la technique, surtout au Québec, mais aussi en Europe, notamment en France et en Espagne.

L'instigateur de la Technique Nadeau est décédé en 1995 à l'âge de 82 ans.

Par www.passeportsante.net

Bonne journée,

Marie claude


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marieclaude 499 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines