Magazine Hockey

Andrew Ebbett : la suprise des Ducks

Publié le 11 avril 2009 par Masterfuneral

Né au Canada, en Colombie-Britannique, il a joué son hockey mineur dans les universités américaines avec le Michigan pendant quatre saisons. Il n’a jamais été repêché par aucune équipe de la LNH, mais, en juillet 2006, les Sénateurs ont décidé de lui donner une chance dans la ligue américaine et il a obtenu pour ces derniers 65 points (26 buts et 39 passes) en 71 matchs. En 2007, il s’est retrouvé agent libre et les Ducks ont décidé de le signer pour une saison. Il a très bien joué en obtenant 72 points (18 buts et 54 passes) en 74 matchs. Juste avant qu’il redevienne agent libre, les Ducks, au mois de juin 2008, ont décidé de le signer de nouveau pour deux autres saisons.
Il a été rappelé des mineurs tout juste avant Noël (20 décembre 2008) et, depuis ce temps, il totalise 30 points (8 buts 23 passes) en 47 matchs. Après qu’Andrew Ebbett ait fait une petite apparition l’an passé pendant trois parties, il a su ensuite, à 26 ans, saisir sa chance cette saison et de belle façon.
Il y a beaucoup de gros joueurs et de gros noms qui font partie des Ducks; la plupart d’entre eux ont réussi à renverser la vapeur, car au cours du dernier mois, ils ont joué leur meilleur hockey de la saison. Même si Ebbett est de petite taille (5 pieds 10 pouces), le rapide joueur de centre recrue a réussi par surprise à obtenir un rôle clé.
Ebbett, qui a été rappelé d’Iowa juste avant Noël, a obtenu 31 points en 47 matchs, le plaçant ainsi au 13e rang des meilleurs pointeurs dans la ligue pour une recrue. C’est 23 passes qu’il a réussies, représentant six de moins que le meneur Kris Versteeg de Chicago, lui qui a joué 30 matchs de plus.
Ebbett doit dire merci à l’ailier Teemu Selanne, autant pour être dans l’alignement que d’être resté là. C’est une blessure à la cuisse que Selanne a subie le 19 décembre dernier à Edmonton, permettant d’ouvrir un poste dans l’alignement pour Ebbet. Lorsque Selanne est revenu au jeu cinq semaines plus tard, lui et Ebbett ont été jumelé ensemble, ayant ainsi aidé Ebbett à rester à Anaheim.
Lorsque Selanne, Ebbet et Bobby Ryan sont réunis, ils permettent aux Ducks d’avoir un trio énergique, talentueux et rapide. Depuis maintenant la fin février qu’ils sont réunis et ils sont devenus le trio le plus dangereux des Ducks. Ryan a été déplacé sur le premier trio et a été remplacé par une autre recrue en Drew Miller, mais depuis deux matchs, c’est Erik Christensen qui est là.
Pour conclure, Selanne a toujours préféré jouer avec des centres plus rapides et expérimentés, mais Ebbett a su prouver qu’une recrue peut toujours surprendre. Un autre bon coup de Brian Burke, lui qui avait obtenu Chris Kunitz pour presque rien.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Masterfuneral 415 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines