Magazine

Ruth Rendell : le mensonge est son affaire

Publié le 11 avril 2009 par Gsand1804
Rendell.jpg Créatrice du Prix Littéraire des Blogueurs, je me suis aussi inscrite dans deux catégories (Prix Indiana et Prix Mare au Diable), c'était la moindre des choses... quand on force des gens à lire des livres, il est normal de participer aussi !

Donc, je me suis lancée la semaine dernière dans le livre de Ruth Rendell : Deux doigts de mensonge, catégorie Prix Mare au Diable, soit prix du Polar ... Pas folle la guêpe, je n'avais pas acheté mais emprunté le livre à la bibliothèque municipale de ma super banlieue... Je partais pleine d'entrain... si si... après tout Ruth Rendell est connue pour ses romans à suspens, des romans psychologiques dont la fin est une réelle révélation, une surprise bref un choc... paraît-il !
L'HISTOIRE
Kerstin Kvist, jeune infirmière suédoise, est embauchée par Mme Cosway, pour s'occuper de son fils John, que l'on dit schizophrène... Dans une immense maison où le temps semble s'être arrêté, vivent également les 3 filles célibataires de Mme Cosway : Winifred, Ella et Ida. La vieille femme règne en tyran sur ses enfants, exceptée sur Zorah, qui va et vient dans cette maison, sans raison apparente...
MON AVIS
Nous suivons les "aventures" de tout ce beau monde à travers le récit rétrospectif de Kerstin ... La quatrième de couverture nous prévient : " (Kerstin) ne tarde pas à découvrir que chacun a des raisons de maintenir (John) isolé. De bien sinistres raisons..." ! J'avais donc bien hâte de connaître ces "sinistres raisons", d'autant que d'entrée, un suspens insoutenable est mis en place... sauf que les pages se tournent, se tournent... et je ne vois toujours rien arriver... finalement, à une cinquantaine de pages avant la fin, enfin un évènement choc, mais qui, très vite, se dégonfle. La plus grande partie du récit se concentre donc sur la famille Cosway, leur mode de vie, leurs activités quotidiennes (Ida à la cuisine; Ella et ses poupées; Winifred et sa bigoterie ; Mme Cosway et sa méchanceté, Zorah et sa voiture de sport; John et son silence)... mais il ne se passe rien... rien de chez rien ou si... toujours la même chose : les scènes se répètent indéfiniment sans faire évoluer l'intrigue, sans même créer de suspens puisque tout se découvre de soi-même et les découvertes sont loin d'être à la hauteur de ce que nous laissait présager la 4ème de couve ! Premier gros mensonge ! Mais si ce n'était que cela... on pourrait croire que l'auteur dresse des portraits psychologiques intéressants, décrit des psychoses etc. Et là, encore mensonge.... gros mensonge ! les personnages sont caricaturaux : le vieille veuve acariâtre, les vieilles filles etc. A tel point que j'ai eu un mal fou à dissocier Ida et Ella...
Reste un dernier point : le style ! Ah!!!! le style !!! - Des descriptions de remplissage sans aucun intérêt

- Des phrases à rallonge du type :
"Le lendemain matin, j'étais attendue à White Lodge pour y passer une journée, une nuit et encore une autre journée" bref pour y passer 2 jours quoi !
- Des lapalissades à gogo :
"Noël avait toujours été Noël" !!!!!!! certes !
- Des informations sans intérêts répétées plusieurs fois de suite : 1. p.303 : "Ce fut le lendemain que la neige se mit à tomber. J'étais habituée à la neige. En Suède, nous vivons rarement un hiver sans elle, et elle tombe parfois des mois de suite." NON??? c'est vrai??? 2. p. 310: "Le temps froid fut de retour et nous eûmes une forte chute de neige. [...] J'étais habituée à la neige chez moi" ben oui elle est suédoise !!! et il y a beaucoup de neige en Suède !!!
Bien il vaut mieux que je m'arrête là, je pense que vous avez bien compris que lire ce roman fut un réel supplice et loin des attentes suggérées dans la quatrième de couverture ! Bref Ruth Rendell, grosse menteuse !!!
A présent il me faut un bon roman pour me laver de tout ce fatras, de ce style de "casseur d'assiettes", comme disait Sand...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gsand1804 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte