Magazine Science & vie

Le Parlement jurassien a rejeté la proposition de loi sur les chiens dangereux

Publié le 11 avril 2009 par Maaxtal

Enfin,une once de bon sens chez des parlementaires,mais c'est en France ,à quand une telle réaction ici en Roumanie!

LOrsque l'on évoque le mot "chiens dangereux", un débat houleux s’installe toujours entre les partisans et les anti-molosses. Au Parlement jurassien, la proposition de loi qui devrait régir ces types de canidés pour les prochaines années à venir a été rejetée par les élus.

Comme toute proposition de loi portant sur les chiens dangereux, celle soumise aux parlementaires jurassiens portait sur l’établissement d’une liste pour interdire la détection de certaines races de chiens dangereux ou plutôt soumis à autorisation du vétérinaire cantonal. Mais dans le Canton de Jura, ce projet de loi vivement soutenu par le ministre de l’Economie, Michel Probst, qui juge qu’il pourrait réduire de manière considérable les cas de morsure, n’a pas trouvé issue. L’alliance formée par la gauche et les libéraux-radicaux l’a écartée avec 33 voix contre 21.

Dans un premier temps, les représentants de chaque partie ont discuté de la nécessité de se doter d’une telle loi. Le débat s’est ensuite porté sur l’utilité de l’établissement d’une telle liste. En effet, selon certains parlementaires, peu importe la race, les chiens sont tous, sans exception, potentiellement dangereux. La meilleure solution c’est de responsabiliser les propriétaires et de procéder à une formation des chiens. Enfin, autre sujet débattu durant cette session : l’affectation de la part cantonale sur la taxe sur les chiens. Alors que certains estiment qu’elle doit être investie dans des refuges pour petits animaux, d’autres jugent qu’elle doit servir uniquement la cause des canidés. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maaxtal 294 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine