Magazine

le Polisario arnaqué : l'arroseur arrosé

Publié le 11 avril 2009 par Marocpluriel
espion0.jpg Il y a quelques jours, certains journaux algériens ont diffusé des informations sur des rencontres entre la CIA et le Polisario pour une éventuelle coopération contre le terrorisme. Ainsi, on pouvait lire dans un site algérien spécialisé sous un titre complètement édifiant : « Lutte contre le terrorisme au Sahel : la CIA sollicite le Front Polisario ». La journaliste s’est lancée dans des analyses les plus farfelues. Voici quelques extraits de cette merveille journalistique odieuse qui peut faire un cas à étudier dans les écoles de journalisme :

« Pour lutter contre les groupes armés affiliés à Al-Qaïda dans la région du Sahel, les Américains multiplient les contacts et les initiatives de coopération avec les pays de la région. Parmi eux : le Sahara occidental. Une mission de la CIA se serait rendue récemment dans les territoires sahraouis pour solliciter la contribution du Front Polisario à la lutte contre le terrorisme dans la région du Sahel, croit savoir « La Lettre de l'Expansion » dans son dernière édition datée du lundi 6 avril.
Cette mission aurait été menée dans le secret le plus total. Les autorités marocaines n'ont pas été mises au courant de l'initiative de la CIA. Et « le département d'Etat à Washington en a été tenu à l'écart, afin de ne pas froisser le gouvernement marocain », affirme encore « La Lettre de l'Expansion », une publication bien informée sur les questions diplomatiques et internationales.
Cette initiative des services de renseignements américains constitue un double camouflet pour les autorités marocaines. D'abord, le fait que l'initiative a été menée dans le secret montre que les Américains n'ont pas une totale confiance dans leur « allié » marocain. Ensuite, elle affaiblit considérablement la stratégie marocaine visant à discréditer le Front Polisario sur ses supposés lien avec le terrorisme islamiste. A plusieurs reprises en effet, Rabat a mis en avant des « liens » entre les dirigeants du Front Polisario et Al-Qaïda pour tenter de discréditer le combat du peuple sahraoui pour l'indépendance. »

Il s’avère qu’en réalité le Polisario s’est fait avoir sur toute la ligne. Il a fait objet d’une arnaque en bonne et due forme par une société américaine privée de sécurité. Elle a réussi a soutirer 250 000 $ au Front Polisario en lui faisant croire qu’elle lui envoyait des agents retraités de la CIA pour l’entrainement de la troupe chargée de la garde de Mohamed Abdelaziz premier mercenaire à la tête de la bande séparatiste.

facture rasd cia.jpg

Selon Sahel Intelligence, « La facture de la société, dont Sahel Intelligence a pu obtenir copie, stipule que les troupes seraient formées aux techniques de contre-insurrection «  à la manière de la CIA », ce qui a entrainé une confusion chez les dirigeants du Polisario, qui ont cru avoir à faire à l’agence américaine de renseignement. Croyant avoir établi le contact avec les services secrets américains, les dirigeants du Front ont aussitôt envoyé plusieurs dépêches à leurs relais étrangers afin de leur annoncer cette coopération, qui devait leur ouvrir de nouvelles perspectives. Or, jeudi 2 avril 2009, les cadres du Front ont eu la surprise de voir arriver à l’aéroport de Tindouf deux « consultants » émargeant chez cette société de sécurité présente dans plusieurs autres conflits, notamment au Moyen-Orient,  en lieu et place des agents secrets tant espérés. Se voyant dans l’impossibilité de faire machine arrière, les patrons du Front ont tenté de faire croire qu’il s’agissait bien d’éléments ayant appartenus à la Centrale américaine, avant qu’un jeune capitaine de la garde rapprochée du Président ne constate que les consultants portaient des badges siglés du « B » de cette société de sécurité privée. Il n’en fallut pas plus à ce capitaine pour alerter ses supérieurs qu’ils ont été floués, et que la CIA n’a rien à voir avec l’envoi des formateurs.

Or, la machine de communication du Front n’a pu stopper les dépêches faisant état de l’ouverture d’un axe de collaboration pour lutter contre le terrorisme islamique dans le Sahel. Selon une source proche de l’agence de renseignement américaine contactée au téléphone, la CIA devrait sortir un démenti formel dans les jours qui viennent, infirmant toute « collaboration » avec le Front Polisario. »

Décidément,  cette dernière bourde polisarienne a montré que l’argent de leur mamagérie gazeuse coule toujours à flots, au détriment de la population séquestrée encerclée dans les camps et affamée par la direction du Polisario aux ordres du régime mafieux d'Alger.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marocpluriel 107 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog