Magazine France

'Respect' les anti-siffleurs de la Marseillaise , vont (soi-disant) bosser sur les CRA d'outre-mer

Publié le 12 avril 2009 par Torapamavoa Torapamavoa Nicolas @torapamavoa

LEMONDE.FR
ombats pour les droits de l'homme
Points de vue engagés sur l'actualité des droits de l'homme
[photo de bannière René Cassin]
« Marché de la rétention: résultat de la mascarade (suite et pas fin?) | Accueil
10 avril 2009
Le collectif “Respect” est subventionné par le ministère de l’Immigration. Mais pour quoi?
On ignore tout l’association “bonux” du ministère de l’Immigration qui vient d’emporter le lot d’outre-mer, hormis qu’elle est dirigée par des personnes proches de l’UMP.
Doit-on en déduire que le collectif Respect est une coquille aussi vide que son site internet ?
Mais non, mais non.

La preuve : en 2006 le collectif a reçu du ministère dirigé alors par Brice Hortefeux une subvention de 28 700 euros. L’association était alors présidée par Frédéric Bard jusqu’en janvier 2008. Il est également chargé de mission au… ministère de l’Immigration et dans la même section de l’UMP que P. Stéfanini, secrétaire général de ce ministère.
On trouve le montant de la subvention allouée en 2006, dans ce document budgétaire de 2008 “jaune - liste des associations ayant reçu une subvention“, p.304 (en PDF ou accessible ici - on ignore les subventions versées en 2007 et 2008).
“Programme: 104
Accueil des étrangers et intégration
449694108
Collectif respect (75018) 28.700
Quelques années auparavant l’association bonux recevait une subvention du ministère… du commerce et de l’artisanat (de 5000 € en 2004. Voir en PDF ce jaune de l’année 2006, p. 164).
En 2006, la Cimade a reçu 38 000 euros de subventions du ministère. Elle justifie de ses activités (voir le rapport 2007 ) et a fait l’objet d’un rapport favorable de l’IGAS en 2007.
France terre d’asile a reçu du ministère 612.227 euros principalement sur ses activités dans le domaine de l’asile. Elle publie également ses rapports d’activité .
A titre de comparaison, le Gisti (qui n’a pas été candidat au marché de la rétention) a perçu 30 000 euros de la direction de la population et des migrations (DPM) du ministère. Ses bilans d’activité depuis 1997 sont librement accessibles en ligne. Il a fait l’objet d’un rapport très favorable de la Cour des comptes .
Qu’en est-il du collectif Respect? De sa connaissance du droit des étrangers ultramarin? de ses connaissances juridiques?
Ah si! Il a une très belle page de présentation internet avec un drapeau bleu-blanc-rouge au milieu du “E” de Respect.
Mais on n’y trouve même pas une Marseillaise (chantée) pleurée par des sans-papiers en instance d’éloignement dans un centre de rétention d’outre-mer…

A signaler l’article de synthèse de Carine Fouteau dans Médiapart du 10 avril 2009 (payant).
Centres de rétention: la Cimade marginalisée par l’appel d’offres,
Relevons cette citation de Jean-Marie Delarue:
“Lors de la présentation de son rapport annuel, Jean-Marie Delarue, le nouveau contrôleur général des lieux de privation de liberté, mercredi 8 avril, s’est exprimé sur cette question. «Je ne suis pas là pour défendre la Cimade, a-t-il dit. Mais il faut qu’il y ait autant d’expertise du côté des nouvelles associations. La Cimade a capitalisé une très grande technicité dans l’aide aux étrangers. Attention à la transition! Il ne faudrait pas que les étrangers y perdent dans ces histoires d’intendance.» Et d’ajouter: «Il faut qu’une personne morale puisse faire la synthèse. Il faut une voix non gouvernementale. Il faut une fédération de ces associations pour avoir un bilan et un seul.».”

un article propulsé par TORAPAMAVOA :
http://torapamavoa.blogspot.com Clikez LIRE LA SUITE ci dessous pour lire la suite de l'article...^^

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :