Magazine Science & vie

La loi contre la cruauté envers les animaux n'est pas suffisamment sévère

Publié le 12 avril 2009 par Maaxtal

Si la loi n'est pas assez forte là-bas que peut on dire dans les pays de l'est qui se disent Européens!Elle est pour dire,nulle et sans effet alors que des textes existent,la roumanie est signataire de ces textes,mais quand on voit comment sont traités les criminels ,on comprend tout à fait la justice sans effet!

Par Colin Perkel, La Presse Canadienne

TORONTO - La loi fédérale contre la cruauté envers les animaux, adoptée il y a un an, n'a pas suffisamment de dents, selon les groupes de défense envers les animaux.

Le projet de loi S-203, qui a reçu la sanction royale le 17 avril 2008, a fait très peu pour protéger les animaux et des actes de cruauté envers les bêtes demeurent toujours impunis. Par exemple, un homme du Nouveau-Brunswick a été acquitté en février dernier même s'il a tué ses cinq chiens avec un marteau.

La loi, qui demeure essentiellement la même que celle visant les délits contre les biens du Code criminel adoptée en 1892, rend les peines plus sévères dans les cas de cruauté envers les animaux.

Toutefois, elle ne définit pas les normes sur la manière dont les animaux devraient être nourris ou hébergés. De plus, obtenir une condamnation en vertu de la loi est difficile parce que l'on doit démontrer que l'on avait l'intention de causer la souffrance d'un animal. Mais ceci est presque impossible, selon les défenseurs des animaux.

Au Canada, moins d'un quart d'un pour cent des accusations en vertu des dispositions de la loi sur la cruauté envers les animaux ont abouti à une condamnation.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maaxtal 294 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine