Magazine Côté Femmes

Les souliers d'enfant - OU le calvaire des pieds qui poussent

Publié le 12 avril 2009 par Lesimparfaites

JeuneHomme est haut comme trois pommes (peut-être quatre!) et il a dû passer plus de 15 paires de pantoufles-souliers-bottes de pluie-bottes d'hiver-running-sandales. Il n'y a pas à dire, je suis jalouse. Mais surtout, mon porte-feuille loin d'être un accordéon souffre. Chaque fois qu'une poussée de croissance fait mourir l'utilité de ses chaussures, je me dis que je devrais devenir fabricante de souliers pour petits. Chaque demi-taille franchie nous fait empocher des milliers de dollars. Ou bien, je souhaite l'invention d'un soulier qui grandit avec JeuneHomme. Mais là, j'interviens clairement dans mon plan numéro 1. Comme je n'ai aucun talent de cordonnier et que je voudrais bien économiser un peu pour renouveler mes godasses, je prie pour que l'invention secrète... soit inventée.
Eh bien! Pouf! Le génie d'Aladin ne devait pas être loin. La voici en vrai de vrai, mon souhait: Inchworm Shoes. La technique était simple. Un accordéon au centre du soulier nous permet de l'aggrandir d'un point. Pour moi, c'est encore mieux que cela! C'est deux "deux pour un" avantageux! On achète une paire de souliers avec deux tailles possibles! Et surtout, on saute une saison d'achat de souliers pour fiston et je peux m'en acheter une autre pour moi...
Des bonnes nouvelles, non? Bon, maintenant, puisque le génie d'Aladin semble tout près: je voudrais 14 semaines de vacances l'an prochain , un Leloft pour les (z)amies (Z)imparfaites et sûrement bien d'autres choses. Yahouuu, génie t'es toujours là?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lesimparfaites 61677 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine