Magazine Humeur

Les femmes et jeunes filles , victimes des crimes dits d´honneur

Publié le 12 avril 2009 par Drzz


Il y a tant de jeunes filles et de femmes qui , chaque jour, sont victimes des " hommes" de leurs familles, des époux, des frères ou des pères , des mâles  obsédés par un honneur qui selon eux commande d´assassiner ces jeunes femmes, coupables de je ne sais quoi et  au nom d une religion qui relègue la femme au statut d une femme soumise, objet des seuls désirs des hommes.
Le 7 avril sera la journée de commémoration des crimes dits d’honneur

Je vous propose cet article du blog Bivouac - ID 

Par Ishtar le 12 avril 2009

crimes d'honneur

Des femmes à la merci des mâles de leur famille


Les crimes dits “d’honneur” sont parmi les pires infamies commises contre des
femmes dans le monde. Les prétextes pour assassiner des filles, parfois âgées de 12 ans à peine, ainsi que des femmes qui ne se soumettent pas au totalitarisme des pères, frères, maris, neveux, fils, beaux-frères ou autres hommes, montrent à quel point l’humanité a encore un long chemin à parcourir.

Partout dans le monde, le pouvoir de vie et de mort sur des êtres de sexe féminin est entretenu et soutenu par des dirigeants religieux et civils. Il semble laisser les organismes internationaux de défense des droits de la personne complètement impuissants.


Chaque jour, au moins 13
femmes sont assassinées au nom de l’honneur familial

Le groupe ‘‘Campagne internationale contre les crimes d’honneur’’ (ICAHK) rappelle chaque année la mémoire des victimes de ces meurtres sordides. Les crimes d’honneur sont quotidiens et l’ONU évalue qu’il se commet environ 13 crimes d’honneur par jour (soit 5 000 chaque année) dans le monde. Pour d’autres, le nombre cité par l’ONU est sous-estimé parce qu’il ne tient pas compte des crimes d’honneur maquillés en suicides ou en accidents.

7 avril : journée contre les crimes d’honneur

icahk
L’ICAHK a choisi le 7 avril comme jour de commémoration des victimes de ce genre de crimes, ‘‘en mémoire de Doa Khalil Aswad, lapidée et assassinée par des centaines d’hommes à Bashiqa, au nord de l’Irak. Doa avait 17 ans, et le seul « crime » de cette jeune fille kurde yézidie était d’être amoureuse d’un jeune homme arabe sunnite. Les assassins ayant filmé l’horrible et barbare mise à mort de Doa, et les images terribles ayant circulé dans le monde entier, le meurtre de Doa est devenu pour le groupe un symbole de l’horreur des crimes d’honneur.’’

Le groupe ‘‘Campagne internationale contre les crimes d’honneur’’ présente une liste longue mais non exhaustive de filles et de femmes torturées, assassinées et brûlées au nom “de l’honneur” patriarcal. Cette liste, illustrée de photos de victimes et accompagnée de plusieurs liens vers des articles en différentes langues, ainsi que les prétextes invoqués pour assassiner ces filles et ces femmes sont très troublants. On se dit que tant qu’il y aura une enfant, une adolescente ou une femme victime de ce genre de crime dans le monde (et il y en a dans des pays occidentaux), il faudra se battre vigoureusement et sans compromis contre les pouvoirs religieux qui imposent leur loi criminelle aux pouvoirs civils en se réclamant de Dieu, de Mahomet ou d’Allah.

Voici la liste de quelques-unes des victimes des crimes d’honneur rien que pour le mois de mars 2009 :

  • 1er mars 2009, au Pakistan : Quratul Ain, 26 ans, est tuée par balle pour s’être enfuie de sa famille afin de se marier avec l’homme de son choix.
  • Début mars 2009, en Egypte : Shehata Sabri, 25 ans, de religion copte, est assassiné par un musulman qui le soupçonnait d’avoir une romance avec sa sœur. Sabri est brûlé vif et son père meurt poignardé.
    Gülsüm Semin
    Enrichissement culturel en Allemagne : Gülsüm Semin, victime d’un crime “d’honneur”.
  • Début mars 2009, en Allemagne : Gülsüm Semin, 20 ans, est assassinée par son frère.
  • 5 mars 2009, en Inde : Bhavya Somashekar, 21 ans, est poignardée par son père pour s’être mariée avec celui qu’elle aime.
  • 13 mars 2009, Muzaffarnagar (Inde) : Rajwati, 38 ans, est assassinée par son fils et son neveu pour « relation sexuelle illicite ».
  • 14 mars 2009, en Inde : Mukesh, 21 ans, est poignardée par son frère et sa mère pour être tombée amoureuse d’un garçon du village.
  • Mars 2009, en Inde : Une fille de 16 ans est brûlée vive par ses voisins parce qu’un jeune homme lui aurait rendu fréquemment visite.
  • 22 mars 2009, en Jordanie : Une femme de 19 ans est battue à mort par son père et deux frères pour « avoir quitté la maison maquillée et avoir parlé à des étrangers ».
  • 29 mars 2009, en Afghanistan : Une femme de 18 ans, mariée depuis 8 mois dans le cadre d’un « mariage par échange » est assassinée et décapitée par son mari.

Lien pour la liste des crimes d’honneur commis d’avril 2008 à mars 2009 :
http://www.stophonourkillings.com/?name=News&file=article&sid=3505

Source pour la rédaction du billet :
http://netfemmes.cdeacf.ca/les_actualites/lire.php?article=13955

http://www.bivouac-id.com/2009/04/12/7-avril-journee-de-commemoration-des-crimes-dits-d%e2%80%99honneur/


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Drzz 204079 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines