Magazine Société

Le Messie, c'est tout de suite

Publié le 13 avril 2009 par Sylvainrakotoarison
"Le Messie" de Haendel inédit tout de suite sur Arte, ce 13 avril 2009.
http://programme-television.org/Oratorio/Le+Messie/090413204505/description.html
Haendel : Le Messie
Une première : la Mise en scène d'un oratorio, évoquant la vie de Jésus et enregistré à Vienne avec l'ensemble Matheus. un chef-d'oeuvre d'Haendel, dont on célèbre cette année le 250e anniversaire de la disparition.
lundi, 13 avril 2009 à 20:45
Pas de rediffusion
Haendel : Le Messie
(Autriche, 2009, 160mn)
ARTE / ORF
Réalisateur: Hannes Rossacher
Chanteur: Bejun Mehta, Cornelia Horak, Florian Boesch, Richard Croft, Susan Gritton
Chorégraphe: Ramses Sigl
Chef d'orchestre: Jean-Christophe Spinosi
Décors: Christian Schmidt
Dramaturge: Konrad Kuhn
Metteur en scène: Claus Guth
Orchestre: Ensemble Matheus
Une première : la Mise en scène d'un oratorio, évoquant la vie de Jésus et enregistré à Vienne avec l'ensemble Matheus. un chef-d'oeuvre d'Haendel, dont on célèbre cette année le 250e anniversaire de la disparition.
Le messie porte à la scène un épisode de l'histoire sainte, d'après le livre prophétique d'ésaïe : la vie et la mort de Jésus, jusqu'au retour du Christ le jour du Jugement dernier. Découpé en trois actes (l'Avent et la Nativité, la Passion, la Bonne Nouvelle), cet oratorio ne comporte pas d'action stricto sensu. Jésus n'apparaît pas, l'essentiel étant de prouver qu'il est bien le messie que l'Ancien Testament avait annoncé.
Chef-d'oeuvre de la Passion
Haendel composa Le messie en vingt-quatre jours seulement, d'après le livret du mécène et librettiste britannique Charles Jennens, avec qui il avait déjà collaboré pour les oratorios de Saül et Belshazzar. De ce recueil de textes bibliques arrangés sous forme de pamphlet théologique, il fit un chef-d'oeuvre qui fut acclamé lors de sa création le 13 avril 1742, à Dublin. La version diffusée ce soir s'accompagne, chose rare, d'une mise en scène. Elle sera enregistrée en avril au Theater an der Wien, avec l'ensemble Matheus, formation très éclectique et réputée pour son répertoire baroque, dirigée par le violoniste et chef d'orchestre Jean-Christophe Spinosi. Parmi les solistes, on retrouvera Bejun Mehta, brillant jeune contre-ténor entendu l'été dernier dans Belshazzar, du même compositeur.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvainrakotoarison 1197 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine