Magazine Ebusiness

Comment voir du blanc dans une histoire noire

Publié le 14 avril 2009 par Dangelsteph

Nom : Orthomyxoviridae ; prénom : grippe. La nouvelle est tombée il y a quelques jours : des chercheurs américains sont sur le point de découvrir un vaccin capable d'éradiquer toute forme de grippe, y compris la fameuse et redoutée grippe aviaire. Evidemment, de nombreuses années seront nécessaires avant une mise sur le marché, mais voilà une bonne occasion de se pencher sur toutes les petites histoires drôles, qui ont émaillé la grande Histoire de la grippe, parce que bientôt, justement on pourra rire de la grippe. C'est la magie des histoires : à double versant, même les plus négatives peuvent avoir un versant positif.

On évalue le coût sanitaire et social de la grippe à 460 millions d'euros chaque année en France ; alors on n'ose imaginer le coût cumulé depuis l'apparition de la première grippe : au minimum il y a près de 2400 ans, puisque les symptômes ont été décrits à cette époque par Hippocrate.


Certaines épidémies de grippe sont restées célèbres par les vagues de morts qu'elles ont provoqué (50 à 100 millions de décès dans le monde suite à la grippe espagnole en 1918-1919) ; d'autres sont plus confidentielles : qui connaît la grippe du cygne, apparue dans le New Jersey en 1976 ? Et qui sait que toutes les grippes apparues depuis 25 ans sont des descendants de la grippe dite de Hong-Kong (2 millions de morts en France en 1968) ?

Où y'a-t-il matière à rire ici ?
On pourra dire ce qu'on veut mais une chose est sûre : la grippe a été la source de bien des fantasmes et événements drôles tout au long de l'évolution de nos sociétés... Elle est là, la magie.

Histoires drôles :

  • on a longtemps attribué à la conjonction des planètes la saisonnalité de la grippe dans les hémisphères nord et sud, avec l'observation de taches solaires, de la position de Vénus -d'ailleurs on croyait que la grippe était un microbe venu de cette planète. En réalité, selon les chercheurs américains : dans les pays de même latitude, l’immunité innée diminue dans une grande fraction de la population simultanément, en fonction de la durée qui s’est écoulée depuis la période maximale d’exposition au soleil ;

  • tout dernièrement, c'est le ministre des finances japonais qui choisit de démissionner après avoir prétendu que s'il avait eu l'air ivre pendant une réunion au sommet, c'est à cause du médicament contre la grippe qu'il prenait ;

  • le virus de la grippe peut survivre 17 jours sur un billet de banque ; et après on dit que la cupidité n'est pas une maladie ;

  • pour les journaux, la grippe est ce qu'on appelle un « marronnier d'hiver » (le rendez-vous classique, qu'on est bien obligé de traiter dans les colonnes du journal) ;

  • pour cause de grippe touchant les chevaux, une ville australienne a choisi d'organiser une course de chameaux à l'hippodrome local ;

  • Google a cartographié l'évolution de l'épidémie de grippe de cet hiver à partir des recherches sur le mot clé « grippe » ;

  • selon une étude menée par des compagnies d'assurances, un conducteur malade de la grippe a des réflexes tout aussi faiblards qu'une personne ayant bu un double-whisky : à quand la conduite en état de grippe réprimandée ?

    Et puis aussi : un autre post axé "storytelling santé" :
    Une story database axée santé


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dangelsteph 367 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte