Magazine Côté Femmes

Hosana

Publié le 14 avril 2009 par Juval @valerieCG

couple1Nous notions hier que le mâle selon Biba était un truc bien sympa mais un peu niais, un grand enfant en quelque sorte. L’ami Skullpat a fait mentir cet adage en nous proposant en commentaire un lien de qualité qui remet les pendules à l’heure et est frappé au coin du bon sens. Nous nommerons à cette occasion les hommes, des Hommes.
Lundi de Pâques aidant, je me suis aussitôt plongée dans ce site qui m’a ouvert quelques pistes de réflexion. Dans un esprit de partage, je vous propose donc l’émission Top féminin avec un sujet qui donne envie “Messieurs, soyez des hommes selon le cœur de Dieu“.

Je me doute que vous tremblez d’en savoir plus ; je vais donc vous la résumer. En revanche, il serait bon, au moins, d’écouter les quelques morceaux de pop catholique qui émaillent l’émission ; c’est pas si souvent qu’on a droit à de la musique de qualité.
Mise en situation : deux animatrices qui carburent au prozac et deux témoins, Jean-Pierre et Sylvain ; le hasard faisant bien les choses ils sont père et fils. Je serai leur saint-esprit (ou l’âne je n’ai pas encore choisi).
Tout commence vers l’an zéro (à peu près). Dieu crée deux êtres qui s’emboitent parfaitement au niveau psychologique. L’Homme guidé par sa testostérone est combattif, la femme par sa sérotonine est calme. Utilisant l’audacieuse métaphore des voitures, l’animatrice nous explique que l’Homme est l’accélérateur et la femme le frein (qui fait l’airbag ?).

6

Quelques années plus tard, Paul déclarait que “le mari est le chef de la femme comme christ est le chef de l’Eglise“. Pour tenter de faire passer la pilule – ah non pas la pilule tiens - l’animatrice tente d’expliquer que Jésus aimait bien l’Eglise et nous soumet un exemple historique : Adam était en train de se promener quand Eve a été abordée par le serpent. S’il avait été là pour la guider, on n’aurait pas eu un tel drame international. C’est là qu’on constate tout l’esprit démoniaque de Biba,sans doute dirigé en sous-main par un groupuscule féministe radical. C’est la femme qui reste un enfant, certes charmant mais à tenir par la main comme le conseillerait l’ami Duteil (ou en laisse, ca c’est à votre convenance).

feminisme

Un millénaire plus tard, se produisait ce que nous pourrions surnommer le tchernobyl de la cellule familiale. Mais 68 et les féministes. “Tout fut mis en œuvre pour inculquer que les pères faisaient des mamans formidables et qu’en termes de virilité les femmes n’avaient rien à envier aux hommes.” Ces farfelues ont en effet tenté de dire que les femmes étaient égales aux Hommes. Malheur, enfer, damnation. Jean-Pierre signale d’ailleurs à ce sujet que le diable est venu frapper à son huis et que, dieu merci, sa famille a résisté.

leonard
S’en suit un quart d’heure scientifique “selon beaucoup d’experts“.
Les animatrices nous expliquent alors ce qui différencie les garçons des filles.
Le zizi, le zizi !! pardon je m’égare, je me croyais encore chez Biba.
Donc.
- la testostérone : les Hommes en ont plein et ca fait d’eux des gagnants
- la sérotonine : les femmes en ont plein et ca fait d’elles des looseuses intuitives.
- l’amygdale cérébelleuse (c’est dans la bible ca ?) qui est plus développée chez les Hommes DONC ils sentent mieux le danger (les féministes) donc ca montre que leur place de gardien du foyer est naturelle.

Ces conclusions nous amènent aux révélations suivantes. L’Homme sait raisonner et faire un créneau, la femme est naturelle, tendre et sensible. Un peu comme un coussin. Enfin un coussin péteur vu qu’on a appris hier avec Biba qu’elle pousse des cris en toutes occasions.

tat

S’en suivent donc les conseils aux Hommes.
- discuter avec votre femme. Enfin dans les moments ou elle n’est pas en phase pipelette et dit des choses sensées. Conseil personnel à nos amis les Hommes. Si vous entendez un jour votre femme vous parler de pomme (ou de gender studies, enfin c’est pareil) brûlez la.
- écouter votre femme. Comme le signalait intelligemment l’animatrice, la femme a sa propre sagesse qu’on appelle l’intuition. Donc même si in fine (oui je m’adapte au sujet) vous déciderez, écoutez au cas où elle aurait un truc intelligent à dire comme “bravo mon chéri tu es génial”.

Sur ce, je vous laisse, je viens de me casser un ongle.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Juval 59548 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine