Magazine France

Le téléchargement plus grave que l'inceste !

Publié le 14 avril 2009 par Dominik89

Il semblerait que ce soit l'opinion de Jean-François Copé qui a décidé de remplacer l'exament de la loi sur l'inceste par la loi HADOPI précédemment retoquée par l'Assemblée Nationale. A croire que la démocratie selon Nicolas Sarkozy, c'est de refaire voter jusqu'à ce que le résultat soit conforme aux attentes. On l'a déjà vu avec le traité de Lisbonne refusé par le référendum irlandais. Sarko avait alors déclaré que de toute façon, on ferait revoter les Irlandais pour qu'ils disent oui ! Tags : loi sur l'inceste, loi HADOPI retoquée, piratage sur internet, téléchargement illégal, Nicolas Sarkozy, Jean-François Copé, Arlette Grosskost, UMP, gouvernement, constitution parlement, assemblée nationale, sénat, business
On voit également à quel point la fameuse réforme de la Constitution a renforcé le pouvoir des parlements car il avait statué sur HADOPI et on décide qu'il faut remettre ça !
Même à l'UMP, on s'agace de cette décision

Contactée par Rue89, la députée UMP Arlette Grosskost, cosignataire de cette proposition de loi repoussée à une date ultérieure, ne cache pas son étonnement, qui confine à l'agacement :

« Ça me surprend, vous me l'apprenez. C'est quand même étonnant parce que Jean-François Copé a encore parlé du texte sur l'inceste mardi en réunion de groupe, en disant qu'il était intéressant. Je suppose qu'il a dû avoir des instruction du chef… Je pense qu'il y a quand même des priorités, mais que voulez-vous… »

Tant pis pour l'inceste, le gouvernement semble penser que le piratage est plus urgent que l'inceste, c'est un choix étonnant, mais business is business et les victimes d'inceste ne rapportent rien à l'économie !

Dominik


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dominik89 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte