Magazine Autres sports

Week-end de Pâques

Publié le 14 avril 2009 par Altim58

Longchamp, 12 avril

Week-end de Pâques En ce  week-de Paques, les deux réunions de plat se sont déroulées sous un soleil printanier, et donc sur un terrain idéal pour juger des performances des pouliches et poulains aspirant aux plus hautes distinctions classiques. Dimanche, le Bois de Boulogne est pris d'assaut. Dans l'enceinte de l'hippodrome, la foule compacte et disparate est présente. Attirées par les animations, de nombreuses familles cotoyent les turfistes endurcis dans les tribunes et autour du rond de présentation. Les entraîneurs s'activent.



Week-end de PâquesFreddy Head a le regard sombre de l'entraîneur qui doute, encore en train de digérer la contre-performance de Naaqoos dans le prix Djebel et cette journée ne sera pas faite pour le rassurer, Take d'Or terminant avant-dernière du prix de Fontainebleau et Illégale ne faisant guère mieux pour ses débuts dans le prix de la Michodière. Et il n'est pas sûr que la victoire acquise au Lion d'Angers par Dietrich (Anabaa) soit faite pour le consoler. Il est d'autres qui sont tout sourire. Yves de Nicolay pense à rêver de victoires classiques avec Silver Frost et Soneva. Il sait qu'il peut réaliser sa meilleure année. Elie Lellouche, également avec tous ces Wildenstein prometteurs comme Board Meeting, impressionnante dans le prix de Croissy, Danse Grecque, Acteur Célèbre, Parlement, Palme Royale et Bal du Siècle.



Week-end de Pâques   Week-end de Pâques

Dans le prix de la Grotte, la pouliche de Jean-Claude Rouget, Tamazirte devance de peu Soneva et fait douter Proportionnal. Il semblerait que notre ministre Hervé Morin, son co-propriétaire, a un sixième sens pour dénicher de nouvelles armes pour le tireur d'élité palois. Dans le prix de Fontainebleau, le poulain d'Yves de Nicolay, Silver Frost marque des points en contrôlant la situation et en repoussant la vaine attaque de l'irlandais Westphalia.


Week-end de Pâques

Dans le prix de la Force, c'est la surprise. On Est Bien, appartenant à la famille Lellouche domine l'épreuve. Ses poursuivants suffoquent devant tant d'audace et Anthony Crastus est sur un nuage. De plus, une heure plus tôt, Magadan a fait une rentrée spectaculaire.




Saint-Cloud, 13 avril

Le Val d'Or offre le spectacle de ses pelouses fleuries où se prélassent de nombreux spectateurs. La journée promet d'être magnifique avec en point d'orgue un prix Pénélope où Yves de Nicolay présente deux concurrentes et André Fabre, la très attendue Plumania. Pour commencer, dans le prix Polly Girl, Prise de Risque, associée à son fidèle Flavien Prat, joue un très mauvais tour à la Wertheimer Célébra et à Olivier Peslier en s'imposant par surprise.


Week-end de Pâques   Week-end de Pâques

L'épreuve suivante est une course pour 2 ans sur 900m. Certaines des jeunes apprenties sont encore fébriles au rond et à mes côtés Elie Lellouche regarde cela avec amusement. La veille il s'est offert deux belles victoires et a mes côtés, il pioche allégrement dans un sac rempli de friandises. Pour ce qui est de la favorite de l'épreuve, c'est une inédite d'Yves de Nicolay, Silent Shoda, une américaine pure souche montée par Stéphane Pasquier. Et on attend deci delà quelques doutes planer sur ses chances. N'est-elle pas inédite, d'ailleurs alors que d'autres ont déjà passé leur baptème du galop. Et l'arrivée va donner raison aux circonspects car c'est une pouliche de Philippe Lacroix, Zafeereli, montée en grande confiance par Fabien Lefebvre, qui va dominer l'épreuve. Celui-ci sera chaleureusement applaudi aux balances, et apparemment il y a quelques beaux gagnants qui se félicitent d'y avoir cru, ou peut-être d'avoir été discrètement informé de cette marque évidente de précocité. Silent Shoda est de toute façon partie comme une débutante un peu fébrile et n'a pas été bousculée pour tenter l'impossible. On la jugera plus tard. Elle devrait adorer le sable deauvillais.


Week-end de PâquesLe prix Pénélope s'annonce ensuite. Plumania est une favorite modeste et les deux Nicolay sont les moins jouées (!!). Je tente un trio ordre en associant Plumania avec Divine Comedy, Célimène et Excellent Girl. Et c'est Célimène, associée au jeune Lerner qui, sans doute soucieux de lui préserver son invincibilité, va s'imposer avec une monte énergique, devant Plumania, montée en retrait, qui terminera sans avoir été bousculée, sans doute à 80% de ses possibilités (du moins il me semble).


Dans le prix Caius, on se dit que le Hammond, Wind Victory, si brillant pour ses débuts, a encore tout à prouver. On ne compte plus d'ailleurs les pensionnaires de cet entraîneur, dominateurs, animant la course puis s'asphyxiant quand il s'agit d'enclencher la vitesse supérieure. Ce sera encore le cas aujourd'hui. Wind Victory partira devant et cédera rapidement. C'est un Rouget qui gagnera l'épreuve, Glamstar, aidée sans doute par les oeillères et on notera que le demi-frère de Sageburg, Sadri, a fait pale figure dans un lot finalement assez moyen.


Week-end de PâquesDans la sixième épreuve, le prix de la Chataigneraie (handicap), il y a une pouliche de Christiane Head-Maarek, proprièté de Micheline Leurson, qui m'interesse. Il s'agit de Miss Number One. Elle avait montré un peu de qualité dans une B à Fontainebleau l'année dernière. Mais au vu de ses origines, elle devrait faire beaucoup mieux. Sa propriétaire est présente. Et je sens bien que l'inquiétude prédomine un peu. C'est la fille de la championne Miss Alleged lauréate du Breeder's Cup turf, seconde du prix Vermeille. Elle est malheureusement morte en 2008 en donnant naissance à une femelle par Miesque'S Son. Sa carrière de poulinière au haras de Mannevile a d'ailleurs été relativement décevante. Comme j'aime beaucoup cette casaque bleu clair, je tente quelques couplès gagnants en l'associant un peu au hasard avec ce qu'il me semble capable de faire l'arrivée, une Lellouche, Goldance, une Pritchard Gordon, Slew Along, et la pensionnaire de Florent Monnier, Censure. Je mets de côté la favorite Katun, une De Roualle montée Pasquier et Guyana, une Pantall qui va partir à l'extérieur et qui rends pas mal de poids. Et finalement c'est la Pantall qui va s'imposer en ayant, semble-t-il contrôler la course et Miss Number One, montée en tête, va craquer totalement dans la ligne droite (!!!).


Week-end de PâquesDéception dans le camp Leurson. Décidemment, les handicaps ne lui réussissent pas car Hello My Lord a également déçu lundi dans un quinté en portant le poids prohibitif de 63 kilos. Malgré tout, je sais qu'elle a une petite 2 ans prometteuse, Valmedicean par Medicean, qui est une petite-fille de Vadlamixa, la mère de Valixir. Quelque chose me dit que celle-ci pourrait lui apporter quelques satisfactions..On va surveiller cela de près....





Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Altim58 145 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines