Magazine Humeur

Daniel Barenboïm en concert en Egypte le 16 avril 2009

Publié le 14 avril 2009 par Drzz

Le chef d’orchestre israélien Daniel Barenboïm donnera à l’opéra du Caire un concert exceptionnel le 16 avril, deux mois après l’annulation de sa venue en raison des événements de Gaza (1).  Le concert de ce célèbre musicien israélien, engagé pour la paix au Moyen-Orient est organisé par l’Autriche, avec l’appui de l’Espagne, a indiqué lundi l’ambassade d’Autriche au Caire (2). "Notre souhait est qu’un vaste public égyptien vienne entendre cet homme épris de paix" a indiqué à l’AFP le conseiller culturel de l’ambassade, Clemens Mantl. "Nous négocions depuis longtemps, ce n’est qu’une première étape", a-t-il ajouté.

Ce maestro est connu pour ses critiques virulentes  envers son pays, et il n’a pas longtemps,   une demande a même été formulée de lui retirer sa nationalité. Né à Buenos Aires en 1942, Barenboïm, qui a dirigé de grands orchestres à travers le monde, possède les nationalités argentine, israélienne et espagnole, et a été fait citoyen palestinien en 2008.

L’orchestre israélo-arabe, le West-Eastern Divan Orchestra était fondé en 1999 avec l’intellectuel palestinien Edward Saïd, décédé en 2003.Ils  ont fondé ensemble cette formation unique au monde. L’orchestre effectue annuellement  une  tournée  mondiale qui se déroule chaque été depuis  2002. La formation musicale  israélo-arabe a déjà joué à Ramallah, en Judée Samarie,  le 21 août 2005. Elle rassemble des jeunes musiciens d’Israël et de Palestine, de Syrie, de Jordanie, du Liban, de Tunisie, d’Égypte et d’Espagne.

Dans la soirée exceptionnelle du 16 avril 2009, Daniel Barenboïm interprétera au piano des oeuvres de Franz Liszt, avant de conduire l’orchestre symphonique du Caire sur la 5e symphonie de Beethoven. Ce sera une bonne occasion pour que la musique rejoint le dialogue incessant que nous avons besoin.

Il faut ici rendre hommage au ministre de la culture égyptien, Farouk Hosni, qui a facilité la production de cet Orchestre, dans le cadre des festivités du trentième anniversaire des accords du Camp David, permettant ainsi à un vaste public égyptien et arabe d’entendre les symphonies  de  la paix au lieu et à la place du vacarme  des roquettes et des  mortiers.

Ftouh Souhail, Tunis

Citoyen du Monde

(1) Cet orchestre avait prévu de se produire en janvier au Caire ainsi qu’au Qatar, mais avait dû y renoncer en raison de la situation dans le sud d’Israël  et dans la bande de Gaza. Daniel Barenboïm ainsi qu’une centaine d’intellectuels et d’artistes, dont des prix Nobel, avaient lancé en février dernier  une nouvelle initiative de paix entre Israéliens et Palestiniens.

(2) Initié par l’ex-chef de la diplomatie autrichienne, Ursula Plassnik, le concert se tiendra sous les auspices de son successeur, Michael Spindelegger, et du ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Drzz 204079 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines