Magazine Focus Emploi

3500 instituteurs vacataires bientôt contractualisés

Publié le 14 avril 2009 par Etudium

La fonction publique camerounaise sera bientôt enrichie de 3500 instituteurs vacataires issus de l’enseignement technique. La nouvelle a été rendue publique dans un communiqué signé par Emmanuel Bondé, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative(Minfopra). Ce nouveau recrutement concerne les enseignants ayant déposés un dossier dans ce sens. Tous les postulants sont appelés à consulter les listes affichées à la Fonction publique, des délégations régionales, au ministère de l’Enseignement secondaire (Minesec), au ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle (Minefop) afin de vérifier d’éventuelles erreurs. Ils ont donc jusqu’au 24 avril 2009 pour faire toutes réclamations.

Pour l’instant au Minfopra, l’heure est aux vérifications de l’authenticité des dossiers des différents postulants déposés. Le 11 mars dernier, le secrétaire général du Minfopra, Ngole Philip Ngwese, a tenu une première réunion en présence du Minfopra, des responsables des ministères utilisateurs de ces 3500 instituteurs vacataires de l’enseignement technique (Ivet) à contractualiser. Cette réunion avait pour objectif l’examen et la validation du chronogramme des activités du comité, l’examen des critères de sélection des différents postulants, dont les dossiers ont été dépouillés. Ces dossiers vont ensuite être classés et saisis.
Pour la suite des vérifications, le Minfopra prévoit une descente au Minesec. C’est dans le cadre de l’authentification des diplômes présentés par les candidats. Les conditions requises pour être admis dans la sélection définitive c’est: être de nationalité camerounaise, réunir les conditions générales requises pour l’accès aux emplois dans la Fonction publique, être âgé de 17 ans au moins et de 45 ans au plus au premier janvier 2008, être titulaire d’un certificat d’aptitude professionnelle d’instituteur de l’enseignement technique (Capiet). Cette phase de recrutement a été lancée en novembre 2008 par le Minfopra.
Cette nouvelle vague d’instituteurs à recruter dans la fonction publique camerounaise vient s’ajouter aux temporaires contractualisés récemment.

Pour en savoir plus : < a href="http://www.journalducameroun.com/article.php?aid=1128" target="_blank"> Journal du Cameroun


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Etudium 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine