Magazine Science & vie

Ces poissons qui nous font rêver!

Publié le 14 avril 2009 par Kayser

Comme nous, vous aussi vous êtes fascinés par les poissons en tant que blogger sur www.passionpoisson.com!

La fascination qu’exercent les animaux qui peuplent mers et océans n’est pas nouvelle. Ces êtres  mystérieux et inquiétants ont animé toutes les croyances et les océans, ainsi peuplés, ont longtemps dissuadé les plus courageux des explorateurs !

Ocean en 1572 LAFRERI

Des naturalistes de renom, comme Pierre Belon du Mans et Guillaume Rondelet de Montpellier, ont décrit ces animaux avec beaucoup de précision.

Pierre Belon a écrit, en 1555, « Nature et diversité des poissons avec leurs pourtraicts representez au plus pres du naturel ». On y trouve "un monstre marin ayant facon d'un moyne" "dont je t'en puis bien asseurer par le récit et escripture de gens dignes de foy".

Moinet

 Guillaume Rondelet décrit dans son « Histoire entière des poissons » (1558) un monstre marin en habit d'Evesque .

Poisson habit evesque


Bien plus tard, au XVIII° siècle, sous la plume d’auteurs « sérieux » tels que J. B. Robinet (qui participera à l’Encyclopédie, après Diderot), on voit toujours apparaître monstres marins et créatures de légendes * :

Poissons anthropomorphes : Carpe à figure humaine. Cyprinus Anthropomorphos

 

Carpe à figure humaine
 

« Voici une production des plus singulières & dont la réalité est constatée par des autorités respectables. C’est un poisson qui par les nageoires, la queue, les écailles & toute la partie inférieure du corps ressemble parfaitement à une carpe & dont la tête ronde porte une face humaine ou l’on distingue les yeux, le nez, la bouche, le menton : seulement les yeux paraissent être plutôt ceux d’un animal que d’un homme ».

Poisson-femme, appellé par les Espagnols Pece-muger

Poisson femme
 

« En certains temps de l’année on pêche dans la mer des Indes Orientales, proche des Isles Vissaies, qui sont sous la domination des Espagnols, un poisson anthropomorphe c'est-à-dire poisson à figure humaine, que les Espagnols appellent Pece muger & les étrangers Duyon. Il a la tête ronde, collée immédiatement sur les épaules, sans cou ; ses oreilles, faites comme celles de l’homme , ont la conque tournée à peu près de la même façon, avec l’ouverture beaucoup plus grande…. Le mâle et la femelle ont les parties sexuelles semblables à celles de l’homme & de la femme. Le reste du corps finit en queue de poisson. »

Homme marin vu par Mr. Glover

 

Homme marin
 

«Mr. Glover en parlant du climats & des productions de la Virginie

, dit qu’il y a peu de pays au monde où il y ait un si grand nombre de fleuves, que l’on y voit souvent des monstres marins, qu’il en a vu un qui parut comme il descendoit sur un de ces fleuves ; que ce monstre avoit une figure humaine, avec la tête, les bras, l’air & le visage d’un Indien; que son regard   terrible jetta la terreur dans l’âme de tous ceux qui étoeint dans son bateau, jusqu’à ce que plongeant dans l’eau il fit voir sa queue de poisson qui étoit cachée, tandis qu’il se tenoit debout , la tête et la moitié du corps élevées au-dessus des eaux. »

* J.B.Robinet : Vue philosophique de la gradation naturelle des formes de l’Etre ou Les essais de la Nature qui apprend à faire l’homme. Amsterdam MDCCLXVIII.

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kayser 101 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine