Magazine Humeur

Lutte contre l'inceste sur les mineurs sacrifiée pour HADOPI

Publié le 14 avril 2009 par Forrestgump54
Priorité à HADOPI* au préjudice de la protection des mineurs contre l’inceste ! Tel est visiblement le mot d’ordre du Gouvernement et de l’UMP
Jean-François Copé, président du groupe UMP, a en effet proposé de renoncer à l’examen de la proposition de loi de lutte contre l'inceste sur les mineurs, « visant à identifier, prévenir, détecter et lutter contre l'inceste sur les mineurs et à améliorer l'accompagnement médical et social des victimes » qui devait avoir lieu à partir du 28 avril.
L’une des cosignataires de cette proposition de loi, repoussée à une date ultérieure, la députée UMP Arlette Grosskost, avertie par Rue89, ne cache pas sa surprise :
« Ça me surprend, vous me l'apprenez. C'est quand même étonnant parce que Jean-François Copé a encore parlé du texte sur l'inceste mardi en réunion de groupe, en disant qu'il était intéressant. Je suppose qu'il a dû avoir des instructions du chef… Je pense qu'il y a quand même des priorités, mais que voulez-vous… »
C’est, le 28 avril au matin, lors de la Conférence des présidents qui détermine l'ordre du jour de l'Assemblée Nationale, que ce remplacement sera officialisé.
Mais nul ne doute que le calendrier sera modifié. Le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement et le président du groupe majoritaire étant déjà d'accord.
Que penser de ce gouvernement et de sa majorité présidentielle qui s’acharnent à protéger les avantages matériels d’une infime poignée des citoyens du pays et reportent aux calendes grecques l’identification, la prévention, la détection et la lutte contre l’inceste sur les mineurs ?
Que penser de ce gouvernement et de sa majorité présidentielle qui, en agissant ainsi, se posent en défenseur du commerce et non des plus fragiles, des plus démunis face aux adultes, de nos concitoyens ?
Entre la protection des mineurs et la protection de multinationales du disque, le gouvernement a choisi et personnellement ce choix me révolte profondément !
Que le Président de la République, qui soutient le projet HADOPI, ait fait du rejet de son projet une insulte personnelle, cela peut se concevoir.
Mais il est temps de lui rappeler qu’il est Président de TOUS les Français et que la protection de ces derniers est une de ses missions constitutionnelles !
Il est temps qu’il mette de côté l’intérêt de ses proches et amis et qu’il prenne la dimension pleine et entière de sa mission présidentielle, quand bien même cela contrarie son égo et son sens de la « famille ».
Des enfants subissent actuellement le « sens très particulier de la famille » que peuvent avoir leur proches…N.Sarkozy, F.Fillon, J.F. Copé et R.Karoutchi feraient bien de s’en souvenir avant que les parlementaires et les électeurs ne le leur rappellent.
* Le texte a été rejeté jeudi par 21 voix contre 15 rares députés de droite présents dans l’hémicycle.
Philippe MARX - Agir ! Réagir !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Forrestgump54 30495 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte