Magazine

la place Franscisco Ferrer ou du Marché...

Publié le 14 mars 2009 par Lanarius
Je me souviens de cette place qui pour ma génération ne s'appelait que place du Marché, pas par non respect pour le Sieur Francisco Ferrer parfait inconnu pour nos têtes d'oiseau de l'époque, mais pour cet énième terrain de jeu de notre enfance ou se posait le Marché, véritable supérette, pas très grand mais incontournable surtout quand le camion équivalent "Rayon Bazar" trimbalait son attirail de casseroles et autres babioles de cuisine car dans ses entrailles il y avait toujours un jouet inespéré réclamé à corps et à cris aux mamans. Pour ma part c'était un petit sachet contenant 5 soldats en plastique aussi souple qu'un égyptien dans son bas relief ! Le deuxième choix : le pistolet fonctionnant avec un serpentin rose où de petites charges de poudre "explosaient" sous l'index frénétique commandant la gâchette! Un autre pistolet était recherché celui à amorce : un anneau de plastique qui s'insérait dans le barillet escamotable... comme un vrai...sic!
Le deuxième rendez-vous c'était la Fête du Printemps : fête foraine beaucoup plus petite que celle de la St Martin mais annonciateur des beaux jours ! Ultime avantage elle mettait en cul de sac la Rue Philippe Charles Drouet ce qui m'obligeait à passer au travers pour rejoindre les Landaus et mon école Pasteur. Au retour des cours en fin d'après midi, les révisions étaient mises à mal... Tir à la carabine...au bouchon, le billard japonais, les petits avions et les autos tamponneuses avec son cortège de "loubards" de l'époque... c'était le temps du racket de...jetons!
et des croustillons, gaufres, pommes d'amour, barbe à papa et autres berlingots, gourmandises peu banales par rapport aux choix et habitudes alimentaires du moment...
Et bien à vos plumes et ce souvenir en appelle d'autres :
les jouets : je me souviens de Mme Pernel place de la République...
le chemins des Landaus : waggons bois transformés en maison avec ces anciens d'une autre époque... et ces familles "typiques"...
les Champs à "Perchaud" ou l'usine Commentry qui s'étalait le long de Oissel à partir des Landaus : Aventures garanties parmi ces vestiges...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lanarius 504 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog