Magazine Bons plans

Glamour exploite ma myopie

Publié le 13 avril 2009 par Pinklady

Il y a quelques temps, je m’étais un peu excitée contre Cosmo et Biba, vous expliquant que Glamour échappait à mon courroux car je ne l’avais pas encore acheté. Quelques jours plus tard, ce fut chose faite. Youpi, pas d’articles sur le régime mais il y a pire : le photoshopage violent de la nana en une.

big_blog_4806.jpg


C’est pas la première fois qu’il nous fait le coup, Glamour. Cet été, en août, ils avaient fait fort : en gros, écrit : « Lily Allen,une fille qui assume ses rondeurs » (d’ailleurs, tellement qu’elle chante en culotte et c’est pas forcément une bonne idée, sa tenue manque terriblement de classe). Bon, ok, je trouve que Lily Allen est loin de l’obésité mais elle rentre dans du 40 donc voilà, chez les people, elle est grooooooooosse. Alors voilà, Lily s’assume mais Glamour a du mal : elle est tellement rephotoshopée que ses bras semblent crier « j’appartiens à une anorexique » et on ne reconnaît même pas sa gueule. La preuve, j’ai montré la couv’ à Petits bouts en m’énervant, elle m’a répondu : « ah mais c’est Lily Allen, ça ? Je l’avais même pas reconnue ! » Tu m’étonnes Elton !

8256.jpg


Et voilà que ça recommence : pour le numéro d’avril, celui des 5 ans, je crois, nous avons en une la girl next door la plus connue, Jennifer Aniston. Alors on ne va pas débattre de la beauté de Jen mais avouons un truc : elle n’a pas super besoin d’être photoshopée. On la voit régulièrement dans les mags people avec des mecs qui sont tous des tocards (Jen, arrête, s’il te plaît, tu mérites mieux) et que constate-t-on ? Elle a globalement une bonne mine, un visage peu marqué. Bref, une fille mignonne, je dirais. Et là, sur Glamour, que voit-on ? Une fille tellement retouchée qu’elle perd 20 ans, tout son naturel et l’aspect humain de son visage. Non parce que j’ai cru qu’ils avaient pris en photo sa statue de cire sur le coup. Ou plutôt la statue de cire d'un travelo qui aimerait faire sosie de Jennifer Aniston
Le problème du photoshopage, c’est qu’on en arrive à des résultats surréalistes. Qu’on m’explique que si, c’est important que les stars fassent rêver et doivent être toutes plus belles les unes que les autres, à la limite, ok.  Mais au moins qu’on les reconnaisse ! Non parce que le problème du lissage, c’est que ça fait perdre tout caractère à ces visages, on est même plus dans le girl next door mais dans le mannequin de vitrine next store.
Mais au fond, ce qui m’énerve le plus dans tout ça, c’est pas tant le massacre de ces pauvres filles (c’est à la limite plus leur problème que le mien) mais l’agaçante sensation qu’on me prend pour une conne. Alors ok, je suis myope mais même sans lunettes, je le vois bien que c’est fait de façon grossière et grotesque. Alors, moi, je dis stop. Halte au photoshopage sauvage qui va en dépit de tout bon sens. Laisson vivre rides, cernes, têtons et capitons, arrêtons de les cacher sous un violent lissage qui déforme la pauvre modèle.
Désormais , c’est décidé, je me place en vigie du sale photoshopage. Dès que j’en chope un, je vous l’exhibe. Nous ne sommes pas dupes, même pas moi et ma myopie.


PS : Tant qu’à être dans le féminin, j’aurais pu vous dire « bouh, le coup de 20 ans qui sous traite son magazine, c’est moche ! » mais je me demande si je suis la personne la mieux placée pour le faire, c’est peut-être un peu trop light pour ça ici.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pinklady 152 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog