Magazine France

Financement des mosquées

Publié le 19 avril 2009 par Patjol
Il y a une hypocrisie fantastique en France que je voudrais dénoncer. Nous avons 5 à 10 % de musulmans, mais très peu de mosquées. Pire, les musulmans vivent généralement dans des quartiers populaires, leurs revenus sont faibles, et ils s'arrangent come ils peuvent pour prier. Ca se fit dans des conditions indignes. A Paris, dans le 18e, les musulmans se réunissent carrément dans la rue. La rue Polonceau est coupée à la circulation tous les vendredis et des centaines de personnes viennent avec leur tapis pour prier et écouter l'imam.
Le problème, c'est que pour construire des mosquées il faut trouver un financement. Le plus simple est de faire financer ça par une monarchie pétrolière, ce n'est pas ça qui manque. Sauf que si on veut avoir un Islam de France, qui ne dépende pas des fatwas venues de l'étranger, il vaut mieux avoir des financements français. Les fidèles n'ayant pas les moyens de payet la construction de leurs mosquées, il faut trouver autre chose. Comment ont été financées les églises ? Celles qui ont été construites avant 1905, la majorité, ont été financées par l'Etat. Les autres sont financées par les fidèles.
Il serait donc logique et équitable que la collectivité finance la construction des mosquées. Le problème, c'est que la République est censée être laïque, et que normalement ça veut dire que les lieux de culte ne peuvent pas être financées par la sphère publique.
Certains maires ont trouvé des parades, comme le maire du 18e, Daniel Vaillant, qui investit 22 millions d'euros pour construire deux bâtiments. Une fois la construction achevée, il revendra ces bâtiments pour 6 millions d'euros aux associations religieuses. Paris construit un institut culturel sur l'Islam, mais les associations pourront les transformer en mosquées. Le maire d'Epinay, lui, a construit une salle polyvalente qu'il met à la disposition d'une association religieuse. Le maire de Montreuil, lui, a été moins astucieux. Il a fait un bail à un euro symbolique, ce qui a été annulé par la justice.
Il faut arrêter avec cette hypocrisie. C'est à l'Etat de financer la construction des mosquées. Si on ne veut plus avoir des salles de prière dans les caves des cités, il faut bien faire quelque chose. Rester buté sur des principes de laïcité qui en réalité aboutissent à une discrimination entre les religions établies avant et après la loi de 1905, c'est refuser la réalité, réalité qui a bien changé depuis 1905.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Patjol 98 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines