Magazine France

Roxana Saberi, journaliste condamnée en Iran

Publié le 19 avril 2009 par Ps76

Accusée d’espionnage par le pouvoir iranien, Roxana Saberi, journaliste irano-américaine est condamnée à huit ans de prison. Hilary Clinton, diverses voix dans le Monde, s’insurgent et s’élèvent pour sa libération.

Roxana Saberi ps76 76 source http://assets.nydailynews.com
Avec un procès qui n’a duré qu’une journée, tenu devant un tribunal révolutionnaire, Roxana Saberi a subi la loi locale et selon le vice-procureur de Téhéran, ne devait pas avoir d’accréditation de presse mais menait des activités d’espionnage sous le couvert de journalisme.

Agèe de 31 ans, née et élevée aux Etats-Unis, Roxana est iranienne par son père, devenu citoyen américain, mais l’Iran ne reconnaît pas le principe de la double nationalité.

Alors que le président américain, Barack Obama a montré des signes d’ouverture diplomatique et que ceux-ci ont été largement relayés par Hillary Clinton, la secrétaire d’Etat américaine, la République islamique a condamné la journaliste.

Pourtant, la délégation américaine avait remis aux iraniens une lettre demandant la libération de trois Américains détenus en Iran, dont Roxana Saberi, marquant l’intervention d’Hillary Clinton en marge d’une conférence sur l’Afghanistan à La Haye.

Tout cela a été démenti par la porte-parole de la diplomatie iranienne Hassan Ghashghavi qui assure qu’aucune rencontre ni lettre n’ont existé.

Alors, Robert Wood, porte-parole de la diplomatie américaine, a dénoncé les accusations portées contre la journaliste, les qualifiant de «sans fondement». Les Etats-Unis se sont dits «très inquiets à propos de ce procès» tant il semble loin d’être transparent.

A Téhéran sont arrivée les parents de Roxana Saberi. Ils sont venus des Etats-Unis pour la rencontrer une première fois à la prison d’Evine où elle est détenue.

La journaliste américaine a collaboré avec la radio publique américaine NPR, avec la BBC et avec la chaîne de télévision américaine Fox News. Installée en Iran depuis 2003, sa carte de presse lui aurait été retirée en 2006 selon les autorités iraniennes.

Ce n’est pas la première fois que des irano-américains sont accusés et plusieurs universitaires résidant aux Etats-Unis ont été accusés d’atteinte à la sécurité nationale. Fort heureusement, jusque là, aucun n’est passé en jugement et tous ont pu quitter l’Iran.

Mots-clefs : 76, accréditation de presse, aubry, barack obama, blog PS76, bouillon, changer, citoyen américain, conflict, crise, crisis, double nationalité, droite, ego-président, espionnage, Etats-Unis, europa, Evine, fabius, Hassan Ghashghavi, Hilary Clinton, irano-américaine, irano-américains, journalisme, journaliste condamnée en Iran, La Haye, la loi locale, le monde, le vice-procureur de Téhéran, Libération, liberal, manifestants, MJS76, obama, ouverture diplomatique, paris, parti socialiste, pouvoir iranien, président-militant-UMP, République islamique, region, relance, Robert Wood, rouen, Roxana Saberi, sécurité nationale, seine-maritime, seinomarin, strike, taxe professionnelle, tribunal révolutionnaire, Union du Mini-Plan, utile, Web-tv ps76

Blog 76 PS | rss


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ps76 782 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte