Magazine Coaching

Rohmer et Quartier Latin

Par Christophefaurie

Suite de la perspective Rohmer au Cinéma Quartier Latin.

Question du jour : faut-il écouter les dialogues de Rohmer ? J’ai l’impression que non. Rohmer observe avec affection ses personnages, leurs petites difficultés, leurs problèmes de conscience interminables, leurs incohérences. Ce qu’ils font est sans importance, ce qui compte est qu’ils soient ?

Depuis quelques temps j’observe que, contrairement à d’autres cinémas d’art et d’essai de Paris, le Quartier latin a vu brutalement augmenter le nombre de ses spectateurs. Je m’étais habitué à des salles vides, maintenant elles sont pleines. Est-ce la sélection de film qui a suffi à attirer tout ce monde ? Je soupçonne qu’il a dû aussi y avoir une action commerciale. Mais laquelle ?

Donc, bonne nouvelle, les cinémas d’art et d’essai ne sont pas condamnés. Et aussi probablement bonne nouvelle pour tous les commerces qui battent de l’aile (notamment les librairies), il n’y a pas de fatalité.

Quelques autres billets sur les mêmes sujets :


Widget by Hoctro | Jack Book &callback;

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1335 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte