Magazine

Entre tradition et honte passagère

Publié le 19 avril 2009 par Angie21
Ax0060.jpg

Dans un mariage, il y a tout un tas de traditions diverses et variées, des petits moments exquis à vivre. Ou pas.

L'un de ces événements totalement incontournable et organisé avant le mariage, que tout futur(e) marié(e) se doit de vivre ou de subir, c'est l'enterrement de vie de jeune fille ou de garçon.

Entre nous, je trouve l'idée exquise de festoyer ainsi entre copines, qui en ce jour béni, porteront un t-shirt à l'effigie de votre trombine et pourquoi pas un diadème de pacotille ou d'oreilles de lapin Playboy sur la tête afin de donner à ce look son paroxysme le plus haut. La reine du jour, elle-même, sera munie d'un panier rempli de bonbons et de présérvatifs afin de les vendre aux passants du centre ville que vous arpenterez un samedi après midi.

Mais là où j'ai un sérieux doute sur la nécessité de la chose, c'est pourquoi est-ce que vos copines tiennent absolument à vous déguiser ? Mais pas dans une tenue sexy ou glamour, non vos copines elles choisiront toujours une tenue de lapin rose, de Petit Chaperon rouge ou encore de vilaine sorcière.

Et non contentes de vous faire marcher ainsi toute l'après midi, vos copines vous obligeront à porter cet accoutrement jusqu'au soir, parfois même la nuit entière.


Il se pourrait même, qu'à la fin du dîner, pas d'enterrement de vie de jeune fille sans un dîner, toujours dans un endroit sympa et bondé, ces mêmes copines iront jusqu'à commander votre gâteau préféré, mais que vous hésiterez à manger, une fois servi devant vous, pour la simple et bonne raison qu'un gros pénis en pâte d'amande y trônera joyeusement et sans retenue aucune.

D'où qu'elle sort cette tradition ridicule ?

Alors je me rends bien compte qu'à l'aube de mon mariage, je risque fort de me retrouver en lapine à faire commerce de ma marchandise en pleine après midi de shopping estival auprès de touristes et subir leurs ricanements ou au contraire, leurs regards bienveillants. Quoique, j'ai toujours l'excuse fumante et fumeuse de dire que je vis à l'étranger et d'être dans l'impossibilité d'être présente à la date que la potesse chargée de l'organisation de cette petite manifestation choisira.

Ou toute autre date choisie pour l'occasion. Et ainsi, j'échapperai à cette tradition ridicule.

Parce que c'est ridicule, non ? Où est-ce seulement moi qui flippe ?

Doggy bag : à moins d'avoir vécu dans une grotte ces derniers jours, vous n'avez pas pu passer à côté de la Nouvelle Star de l'Internet mondial et de l'Angleterre toute entière, la chanteuse aux sourcils broussailleux mais à la voix d'or mais qui laisse sans voix ou selon les termes de Vicky, "elle vous file une érection pileuse", j'ai nommé Susan Boyle.

Susan est presque quinquagénaire, elle n'a jamais embrassé un homme et son rêve est de jouer dans une comédie musicale. Elle interprète une chanson des Misérables, la comédi musicale du même nom, I dreamt a dream.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Angie21 523 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte