Magazine Humeur

Durban II : La Suisse assise sur une bombe

Publié le 19 avril 2009 par Drzz

La Suisse est assise , ce soir  , sur une bombe. Mahmoud Ahmadinejad est attendu, en effet, à Genève pour participer lundi à la conférence contre le racisme à l’ONU (connue aussi sous le nom de Durban II) qui se déroulera du 20 au 24 avril.

Alors que la conférence de Durban I hante encore les esprits, l’annonce de la venue du président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, n’a fait que renforcer la conviction du risque  de détournement de la conférence de Genève,  conçue  initialement  pour combattre le racisme, la xénophobie et l’intolérance.

Le sort de la Conférence est  entre les mains de l’homme qui cristallise toutes les craintes et angoisses de la communauté internationale depuis deux ans. La Résistance iranienne  vient aussi de condamner  la participation de Mahmoud Ahmadinejad, le président criminel du régime des mollahs, à la conférence (dite de Durban II) à Genève, en Suisse.

Elle appelle aussi le gouvernement suisse, le secrétaire général de l’ONU, et les Etats membres à s’opposer à la venue d’Ahmadinejad en Suisse et à sa participation à la conférence.

Ahmadinejad  est le symbole le plus criant du racisme dans le monde. Il a  commis des crimes contre les minorités ethniques en Iran et ordonné leur répression. Sa participation ne fera que discréditer la conférence. Le président iranien  est à la tête de ceux qui doivent être jugés pour crime de guerre, crimes contre l’humanité ainsi que répression et discrimination contre les minorités Arabes et Bahaïs.

Ahmadinejad est le plus grand ennemi de la paix et de la  stabilité dans la région et dans le monde pour son ingérence terroriste au Moyen-Orient, d’une part, et ses efforts pour se doter de l’arme nucléaire de l’autre.  C’est un énorme danger de  le laisser exploiter les conférences internationales comme tremplin pour faire avancer sa politique funeste.

Il y’a des craintes que la venue du président iranien ne conduise,  en effet, certains pays à prendre des positions très provocatrices durant la conférence. Dans ce cas, la Suisse  sera tenue responsable d’un éventuel échec, et le nom de Genève  sera associé à un nouveau  festival antisémite.

Ftouh Souhail, Tunis

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Drzz 204079 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines