Magazine

Benoit XVI, Frigide Barjot, MAM et les autres.

Publié le 19 avril 2009 par Vianney

Le calme après la tempête : des heures réjouissantes.
calme_apres_tempete_1.jpgA la façon d'une dépression météo, le petit bouillonnement mediaticomédiocre perpétuel se déplace. A l'heure qu'il est on le distingue clairement sur les berges de la pardonitude , à deux pas de la ridiculitude le tout animé par Libé, Ségo, et tout ceux qui donnent de l'écho aux "petites phrases".
Le petit bouillonnement en question est passé il y a peu au dessus de la calotte de notre Saint Père Benoit XVI. pape_dans_le_vent.jpgPeu de place pour les parapluies dans ce type d'intempérie. Le brouhaha ambiant, des titres accrocheurs et des raccourcis tapageurs, rendent le message inaudible. Mais le vacarme poursuit son chemin, et comme après une bonne pluie, on retrouve une atmosphère propice à la sérénité. Après l'inconfort éprouvé il y a quelques jours face à la cacophonie ambiante, j'ai trouvé ces dernières heures réjouissantes. Et cela grâce aux déclarations de deux femmes bien différentes.

250px-Mich_le_Alliot-Marie.JPG Michèle Alliot-Marie, ministre en charge des cultes :

«La parole de Sa Sainteté le Pape Benoît XVI ­mérite d'être restituée dans sa complexité, face aux présentations parfois hâtives et abusivement simplificatrices qui l'entourent » ,

«Je ne doute pas que les débats et controverses récents traduisent moins une crise que le témoignage contemporain du caractère universel de la place de l'Église dans un monde traversé par le doute, et plus que jamais à la recherche de repères.»

Le cardinal Vingt-Trois lui répond dans une lettre chaleureuse :

«J'apprécie particulièrement votre souci de voir respectée la personne du Pape Benoît XVI, et sa parole mieux située dans son contexte et les nuances de son propos.» Au contraire, déplore-t-il, de «trop de responsables politiques» qui se sont joints à la polémique « sans toujours effectuer le discernement nécessaire» Source.


Frigide Barjot et le Benoithon.
Il y eu aussi l'intervention de Frigide Barjot dans l'émission de Ruquier de vendredi dernier.
positions-01.jpg


Frigide Barjot chez Ruquier - Touche pas à mon pape
envoyé par benpen

J'ai beaucoup aimé. On y perçoit les attaques à deux balles, les positions ras des pâquerettes, remplies de préjugés et de certitudes des chroniqueurs, leurs ricanements qui ne trouvent pas de prise et s'épuisent face à la bonne humeur intelligente de Frigide. Merci Frigide ! Pour retrouver Frigide et d'autres sur le sujet vous pouvez aller par , içi, ou sur Face Book où il y a pléthore de groupe de soutien à Benedetto.
Faites vous votre propre opinion.

Pour vous faire votre propre opinion je vous invite à lire l'interview du pape et je vous recommande ensuite les lectures salvatrices de Koz, de Maitre Eolas, d'Edmond, et de François Miclo sur Causeur.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vianney 264 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte