Magazine Focus Emploi

Le travail intérim est une soupape pour les entreprises

Publié le 20 avril 2009 par Kristobal @kristoguy

Des chiffres alarmants : -10 % de contrats signés
« Le travail par intérim est une soupape pour les entreprises », explique Alain Martinon, directeur départemental à la DDTEFP (Direction départementale du travail). D'où ces chiffres alarmants : entre 2007 et 2008, on constate une baisse de 10 % de contrats par intérim sur le quatrième trimestre pour l'Hérault (voir encadré). « Le tassement de l'activité date du quatrième trimestre 2008 et la baisse se poursuit de façon très sensible en 2009. » Vous ne sentez pas la crise ? Les intérimaires la vivent pour vous. Mais pour Alain Martinon, cette baisse significative n'est pas foncièrement mauvaise, puisque ramenant à une situation « plus légaliste ». Christophe Perrot, responsable d'agence chez Randstad-Vediorbis, rappelle que « l'intérim concerne deux cas : un accroissement d'activité exceptionnel ou le remplacement d'un personnel absent ». Un cadre juridique bien souvent dépassé. « Il ne faut pas se cacher derrière son petit doigt. Bien sûr qu'il y a des abus, des successions de contrats qui ne correspondent en rien à des situations exceptionnelles », regrette Alain Martinon. Avec une trentaine d'inspecteurs du travail pour 290 000 salariés dans l'Hérault, la tâche est ardue. « De toute façon, c'est à nous de prévenir les clients et les employés des risques d'irrégularité », précise Christophe Perrot.

Source: http://www.midilibre.com/


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kristobal 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte