Magazine Santé

Muscler son cœur

Publié le 19 avril 2009 par Benjamin Magras

Muscler son cœur

Avoir un cœur en bonne santé, c’est s’assurer de vivre mieux et plus longtemps. Les maladies cardio-vasculaires représentent la première cause de décès en France. Comment lutter contre ce fléau ? Que faut-il faire pour renforcer son coeur ?

Le moteur de notre organisme

Cet organe, de la taille d’un poing, agit dans notre corps comme une pompe. C’est lui qui propulse, à travers les artères, les 4 à 5 litres de sang dont notre organisme à besoin. Il se contracte seul et bat plus de 100.000 fois par jour. Grâce à lui, tout notre organisme se recharge en oxygène. Les muscles et notre cerveau, par exemple, ne pourraient pas fonctionner correctement sans lui. Son bon fonctionnement est donc la condition d’un corps en bonne santé.

Les effets négatifs de la sédentarité sur le cœur

Le manque d’activité physique augmente considérablement le risque de déclencher un infarctus du myocarde. Il peut être multiplié par 2 et ce risque s’accroît avec l’âge, surtout après 45 ans. Le tabagisme, l’hypertension, le diabète sont des facteurs aggravant : il est nécessaire de mettre tout en œuvre pour que cet organe fonctionne correctement, pendant longtemps.

La pratique sportive

Une activité physique régulière est indispensable pour le protéger. Muscler son cœur doit se faire de manière progressive. Si vous n’en pratiquez pas habituellement, mettez vous aux sports d’endurance (vélo, footing, natation, marche…) : 30 à 40 minutes, 3 fois par semaine et évitez les sports qui demandent des efforts cardiaques trop intensifs. Après 40 ans, il est toutefois recommandé de consulter un médecin pour effectuer un test d’effort, dans un centre spécialisé, afin d’évaluer vos capacités cardiaques.

9 règles pour une activité physique sans risques pour le cœur

  • Chaque séance doit toujours commencer par un échauffement d’une dizaine de minutes. Également immanquable, la série d’étirements pour préparer son corps et ses muscles aux efforts à venir.
  • Durant l’effort pensez à boire quelques gorgées toutes les 30 minutes environ.
  • Après l’endurance, faites baisser doucement votre rythme cardiaque. Il suffit pour cela de ralentir la cadence sans effectuer d’arrêt brutal.
  • Attendez 15 minutes avant de filer sous la douche, le temps que le corps baisse en température.
  • Petite astuce : pour connaître le rythme cardiaque à ne pas dépasser, il suffit de soustraire votre âge à 220. (ex: 220 - 40 = 180, vous ne devez pas allez au delà des 180 pulsations par minute)
  • Adaptez votre activité physique en fonction de la météo. Par temps froid ou chaud, le corps et le cœur sont plus sollicités, ralentissez donc l’activité physique afin de les ménager un peu.
  • Si vous fumez, abstenez vous formellement de fumer 1h avant l’effort et 2h après vous être entraîné. Cela pourrait avoir de graves conséquences sur la santé de votre cœur.
  • Un état grippal ou fiévreux nécessite du repos. N’allez donc pas vous entraîner dans ces conditions.
  • Enfin si vous ressentez des douleurs thoraciques ou des palpitations avant, pendant ou après l’effort, stoppez immédiatement l’activité physique et consultez votre médecin.

Les résultats d’une pratique sportive sur le cœur sont visibles rapidement : 2 à 3 mois si l’entraînement est régulier. Plus musclé, le cœur n’a alors plus le même effort à fournir; le rythme cardiaque, au repos, baisse de 15 à 20% par rapport au début des entraînements. Sachez, enfin, qu’un cœur musclé et bien entraîné est moins sensible au stress. Muscler son cœur est donc idéal pour retrouver une vie sereine.

À savoir

Même si des troubles, tels qu’un infarctus, ont déjà eu lieu, vous pouvez entraîner votre cœur. Faire du sport est même vivement recommandé. Certains malades ont même retrouvé des capacités physiques supérieures à celles qui étaient les leurs avant la maladie. Cela dit, si vous souffrez d’insuffisance cardiaque, le sport peut être proscrit. Dans ce cas, consultez votre médecin.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Magras 410 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine