Magazine Société

Pollution électromagnétique et sclérose en plaques

Publié le 19 avril 2009 par Preacher_man
Pollution électromagnétique et sclérose en plaques Médecin généraliste niçois, le docteur Maschi prend conscience au milieu des années soixante d’une nouvelle forme de pollution qu’il dénomme "pollution électromagnétique" incolore, inodore, insonore, impalpable et indolore. Cette pollution provoque une lente et progressive électrocution des organismes humains. Pour le Docteur Maschi, cette pollution joue un rôle primordial dans les maladies dites de civilisations : affections rhumatismales, cardiaques, neurologiques et en particulier la sclérose en plaques.
A partir de 1967 il met au point une thérapie et fait suivre ce traitement à des rhumatisants et des malades atteints de sclérose en plaques. Les résultats dépassent les espérances du médecin. Sa thérapeutique soulagera durant des décennies des milliers de malades.
Pour ce précurseur hors norme, les ennuis commencent en 1968. Radié à vie de l'ordre des médecins en Novembre 1968, son nom apparaîtra pourtant dans le dictionnaire Quillet Flammarion en 1984.
Il sera amnistié par le président François Mitterrand en Mars 1990 et réhabilité par le président Jacques Chirac en Février 2002.
Durée de la vidéo : 1 heure

Lien vers la vidéo
Télécharger la vidéo [FLV]


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Preacher_man 1669 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine