Magazine

Expérience sensible

Publié le 20 avril 2009 par Nicole Guichard

&

&

(Corps, mais encore ?)n+1 :

Corps, mais encore ? : Est-il possible de dire encore quelque chose au sujet du corps ? Matière étendue et nécessaire selon Descartes, support de techniques pris dans les trames du fait social total pour Mauss, expérience émergente et réalité dynamique selon les sciences du vivant, espace de constitution et d’élaboration de schèmes causaux pour une sociologie de l’agir, entrelacs mêlant monde, subjectivité et expérience selon Maurice Merleau-Ponty ou Francisco J. Varela, le corps de par sa résistance et sa présence tenace, ne cesse de relancer le processus d’interprétation et d’analyse. « OEil du cyclone » (William James) anthropologique et philosophique, il fait obstacle en nous rappelant continûment la nécessaire situation d’incarnation qu’implique toute action intentionnelle.
n+1 : La tâche est sans fin. Comme l’indique Richard Shusterman, « Le corps exprime l’ambiguïté de l’être humain, qui est à la fois sensibilité subjective faisant l’expérience du monde et objet perçu dans ce monde ». Produits de cette ambiguïté, les discours qui le concernent nous confrontent à cette situation paradoxale d’un individu à la fois objet et sujet de l’expérience, perçu et percevant, se re-connaissant au travers de la présence aux autres et à lui-même. Mais quel sens donner à cette connaissance/re-connaissance ? Quelles sont les conséquences théoriques et pratiques de cette ambiguïté à l’épreuve de nos terrains et réflexions ? Ce séminaire, par la mise en présence de différents points de vue et l’entrecroisement de différentes trajectoires de recherche qui toutes s’attachent à proposer un regard possible sur l’expérience corporelle, assumera littéralement la dimension exploratoire inhérente au terme. Il s’agira donc d’ouvrir un dialogue afin de parcourir ensemble les limites de cette ambiguïté que pose l’expérience sensible du monde. Ce ne sera pas un séminaire devant l’auditoire, mais avec lui.
Intervenants : Denis Cerclet (CREA, Université Lumière Lyon 2) : « Corps ? Mais quel corps ? » ; Jérôme Goffette (LIRDHIST – Serv. Com. de Sc. Hum. & Soc., Université Claude Bernard Lyon 1) : « Au-delà de Biran, Schilder, Piaget, Merleau-Ponty et Varela, ne faut-il pas proposer un modèle de genèse psychologique du corps, radicalement ? » ; Marie Goyon (CREA, Université Lumière Lyon 2) : « Quel genre de corps ? Du geste culturel au corps social : une trajectoire de recherche » ;  Axel Guïoux (CREA, Université Lumière Lyon 2) : « Flux et prolongements. De quelques métaphores corporelles ».
Faculté d'anthropologie et de sociologie-(Corps, mais encore ?)n+1-Séminaire du CREA-Vendredi 24 avril 2009–A 14 heures-Salle 305 K-Site de Bron Parilly


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicole Guichard 75 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte