Magazine

Humidités

Publié le 19 avril 2009 par Moushette
Nous avons terminé notre séjour sur une note humide... Ce soir nous étions tranquillement en train de choisir les derniers bangles de Scarlett, au fin fond de Kamanahalli Rd, que Mister Moush nous avertit : "il va bientôt pleuvoir..." Et effectivement, 5 minutes plus tard, les énormes averses des pluies de pré mousson s'abattirent sur Bangalore.
Zut. On a attendu la pluie pdt tout notre séjour, et il fallait précisement qu'elle tombe et nous coince dans un magasin, au moment où nous devions rebrousser chemin pour boucler bagages, doucher ce petit monde et se mettre en tenue d'avion.
Au bout de 5 minutes d'attente, nous nous résolumes à regagner notre hotel sous la pluie... Mais quelle douceur de se faire rafraîchir par cette eau tiède. Rapidement deux groupes se formèrent, les filles et les gars, et très vite cela dégénéra en course poursuite entre flaques, trous, boue, crasse, détritus et bouses de vaches dissoutes...
Nous arrivames trempés à l'hotel mais ravis de cette petite note humide !
Une fois dans notre Mero Cab, je regardais avec inquiétude la foudre s'abattre autour de nous, les trombes d'eau persister... Il faisait nuit, et subitement de la route sombre emmergeait un hotel enguirlandé à profusion de lampions et guirlandes électriques, et sur lequel on pouvait lire un énorme panneau flashin Machin weds Machine.
Hé oui en Inde, c'est à fond la saison des mariages, eux ils attendent les premières pluies pour célebrer leur union, chez nous c'est plutôt la saison sèche et les grandes chaleurs qui sont convoitées...
Scarlett a me blues et aimerait rester, moi aussi... Humidites...
Une fois arrivé à l'aéroport, on réveille les pov' gosses endormis dans la voiture, et sitot les dits-gosses mis debout au garde accrochés au chariot pour garder les bagages, que la foudre s'est abattue sur l'aéoroport... Sympa l'ambiance, nos bagages sont mouillés, nous sommes re-trempés, et je commence sérieusement à me demander si l'on ne va pas devoir rentabiliser les sacs papier si le vol va secouer...
Bref, après avoir passé l'enregistrement des bagages (79 kg incluant la canne de marche de Nishal, des seaux en plastique pour la plage....), nous sommes à l'aérop', avec wifi gratos, et je m'occupe comme je peux...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Moushette 547 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte