Magazine Environnement

Le bruit de la nature

Publié le 19 avril 2009 par Nathalie Jouat

Qui a dit qu’à la campagne il n’y a pas de bruit ?!! Ahlalalla moi je peux vous le dire,  nous sommes arrivés depuis une semaine à notre première destination de notre tour du monde. Nous sommes à Vauvert, dans le Gard. Une bien belle région pour commencer un tour du monde, un endroit calme, une maison loin du tracas de la ville, du boulevard circulaire, du métro et des ambulances qui gueulent à 4 heure du matin … Mais ce n’est pas pour autant que c’est silencieux !


Le matin, nous sommes réveillés par le coq «  cocorikoooooooo

!!!
», oui c’est bon on a compris ! Ensuite, il y a les oiseaux, ahhhhhlouette gentille alouette … Puis les enfants, mais bon ça , c’est partout pareil et on va s’y faire, c’est juste que nous n’avons pas l’habitude, puis il y a le voisin qui tond la pelouze et le tracteur du maraicher d’à côté et aussi l’âne de la ferme voisine qui râle contre on ne sait quoi. Il y a ensuite les bruits de pelle, de tronçonneuse, de vaisselle, de machine à laver, comme il n’y a plus le bruit de la ville pour couvrir tout cela, on redécouvre des bruits qui ne nous dérangeaient pas avant. Et la nuit vous savez quoi ? Hey bien les feuilles des arbres, elles bougent et ça m’empêche de dormir ! OK j’exagère là
;)

Le bruit de la nature …

Ce n’est pas tellement qu’on soit irrités par ces bruits, c’est surtout qu’on se rend compte qu’ils existent. Dans le fracas quotidien et ininterrompu des sonorités de la ville, on redécouvre le « coucou » de l’oiseau nocturne, le bruit du vent , de la pluie qui tape contre le carreau. C’est déstabilisant au début ! Mais si l’on réfléchit  bien, les décibels sont moindres à la campagne qu’à la ville. Vous connaissez la fameuse courbe logarithmique du bruit, celle qui dit que l’on entend pas la goutte d’eau dans l’évier dans la journée mais beaucoup trop la nuit ? Ici c’est pareil, on est redescendu en bas de cette courbe et on se rend compte du moindre frétillement de paille …


On tolère beaucoup de choses ici, on s’énerve moins,
car saviez-vous que le bruit agit directement sur votre système nerveux ? Vous ne vous en rendez peut-être pas compte et malheureusement vous n’avez pas forcément le choix, mais la pollution sonore tient votre système en alerte la nuit. Vous ne vous réveillez pas à chaque voiture qui passe mais vous êtes en veille permanente, agressé par ces bruits qui vous menacent sans que vous ne vous en rendiez compte. Alors si vous avez prévu de changer de TV prochainement, pourquoi ne pas plutôt investir dans un double vitrage pour votre chambre ?

En parlant de TV, ici chez nos hôtes, il n’y en a pas ! Ce n’est pas plus mal vous savez, car on est tellement bien qu’on se prend même à écouter les petits oiseaux … Si tant est qu’on puisse les entendre avec cet âne qui braille tout le temps !

;)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nathalie Jouat 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog