Magazine Sexo

Le point G féminin : démonstration en vidéo

Publié le 20 avril 2009 par Guy Deridet
Le point G féminin, tout le monde en a entendu parler mais rares sont ceux (ou celles) qui savent exactement où il se situe, et plus rares encore sont ceux (ou celles) qui savent ce qu'il faut faire avec. Grâce à la vidéo dont vous trouverez ici les coordonnées cette lacune peut enfin être comblée. Le point G féminin : démonstration en vidéo
La vidéo que vous pouvez télécharger ici ne peut être lue qu'avec VLC, lecteur multimédia, que vous pouvez télécharger ici en fonction de votre ordinateur (Windows, Mac ou Linux) L'avantage de VLC, par rapport à Windows Media Player, est qu'il peut lire toutes les vidéos sans avoir à télécharger des codecs supplémentaires. La vidéo est compressée, au format zip. La décompresser avant de la lancer avec Vlc.

Cette vidéo est une démonstration, sur une reproduction (très réaliste) d'un vagin, de la technique basique de stimulation du point G féminin.

Elle est en anglais, mais très explicite.

J'ai toutefois traduit quelques remarques importantes :


Le point G est localisé à 3 à 6 cms à l'intérieur du vagin.

En temps normal le point G est indécelable au toucher mais lorsque la femme est excitée il est beaucoup plus prononcé.

Ne jamais pénétrer une femme tant qu'elle n'est pas excitée. Ça va de soi, mais ça va mieux en le disant.

Mouvement de base : Introduire l'index ou le majeur d'une longeur équivalente à une ou deux phalanges. Puis appuyer le doigt vers le haut.

A l'intérieur du vagin le mouvement est celui du "Viens ici" en appuyant franchement sur le point G. Exercer une pression très ferme, pas une simple caresse.

Commencer doucement puis intensifiez et allongez l'amplitude des mouvements au fur et à mesure. Si les réactions sont bonnes vous pouvez le faire avec deux doigts mais dans ce cas toujours commencer avec un doigt avant d'introduire le deuxième.

Combien de temps ? Chaque femme est différente . Si elle est déjà habituée cela peut aller très vite. Les premières fois en revanche cela peut durer jusqu'à une demi heure. Jamais plus ! Avant l'orgasme qui peut, ou pas, se traduire par une éjaculation bien visible. Voire impressionnante ne cas de femme fontaine (squirt) Voir ces mots dans le moteur de recherche de ce site.

Comment être sûr qu'elle a eu un orgasme ? La pression sur le doigt augmente franchement. Mais cela n'est pas toujours le cas. Pour être sûr, Introduire (délicatement) un doigt dans l'anus. L'orgasme se traduit par une très forte contraction des muscles de l'anus autour de votre doigt.

Les orgasmes consécutifs à l'excitation du point G sont beaucoup plus intenses que les orgasmes vaginaux ou clitoridiens. Comme vous n'aurez pas manqué de le remarquer, à l'instar du point G masculin, ils se passent fort bien de pénis...

Comme quoi la nature n'est pas si méchante envers les célibataires. Des deux sexes.

Encore une fois, ne voyez pas là de ma part un quelconque prosélytisme en faveur du célibat. Donc anti-féminin. Je souhaite simplement rappeler, à toutes fins utiles, que le célibat n'est absolument pas synonyme de misère sexuelle.

Pour plus de précisions sur le point G, et bien d'autres choses très encore, rendez vous sur le site de l'ineffable Jason, "le démonstrateur "dans cette vidéo, ici


Adresse Fil Rss http://www.deridet.com/xml/syndication.rss

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guy Deridet 377442 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine