Magazine France

Seine-Maritime : l’UMP arrange les législatives à sa sauce

Publié le 20 avril 2009 par Ps76

Qui connaît Alain Marleix ? Pour satisfaire aux envies du Grand Vizir Sarkozy qui sent que les Français pourraient se réveiller de ses potions et autres formules à dormir debout, le Monsieur Elections à l’UMP est également Monsieur “Découpage électoral” au Gouvernement. Mais Marleix n’a pu contenir les fuites sur ses propositions de redécoupage des circonscriptions faites à Sarkozy.

seine-maritime ps76 76 source http://www.politiquemania.com
Si la démographie impose de revoir l’assise de certains territoires, rien obligeait l’UMP à se saisir des ciseaux d’Etat pour asseoir une domination électorale qui fait rougir la République. Rien ? Sauf une vilaine envie…

Sur la base du tripatouillage actuel, même avec 51% des voix, la Gauche ne donc pourrait être majoritaire à l’Assemblée Nationale… C’est dire à quel point l’UMP a la rage de conserver par la triche ce que les urnes lui sa déjà retiré (régions et départements) et pourraient bien lui refuser encore aux prochaines législatives.

Ce joli recul rappelle une école (celle de Pasqua) et des temps que nous aurions pu croire oubliés…  Sous couvert de critères objectifs, la Droite (le clan des Hauts-de-Seine de Sarkozy…) renoue avec de bien vieilles habitudes et de bien vilaines méthodes…

Aucune logique territoriale n’est respectée ni même démographique (critère pourtant invoqué au départ). Alors à quoi sert un redecoupage où le nombre d’habitants ne varie pas ?

En Seine-Maritime, le tripatouillage est très visible tant il est incohérent, par exemple, dans les 1ère et 5ème circonscriptions, seul le critère politique génère une coupe partisane, au Havre, les 2 circonscriptions ont 40000 habitants d’écart…  !

Le Parti Socialiste a, de son côté, fait une contre-proposition équitable qui tient compte -elle - de l’équilibre des populations (démographie), des bassins de vie (intercommunalité) et du lien établi entre élus et concitoyens (facteur humain).

La 1ère circonscription (Rouen) serait amputée du canton 6 (le plus à gauche) et du petit canton 2 (à droite) remplacé par celui le gros de Boos (droite). Cela fragiliserait fortement cette circonscription gagnée par V. Fourneyron (maire PS de Rouen) pour la 1ère fois en 2007.

La 2ème circonscription serait renforcée par le canton 2 de Rouen (à droite) et les cantons de Buchy et Argueil (droite).

La 3ème circonscription, déjà à gauche avec Pierre Bourguignon (PS), se verrait attribuer le canton de Rouen 6 (très à gauche aussi), methode de l’empilement.

La 4ème circonscription, de Laurent Fabius (PS), absorberait le canton de Canteleu-Maromme (selon la même méthode de l’empilement des voix de gauche…).

La 5ème circonscription, dont le député est Christophe Bouillon (PS), perdrait ainsi un canton à l’est et gagnerait celui de Lillebonne, aucun intérêt n’apparaît…

L’actuelle 6ème circonscription disparaitrait et serait reconstituée avec Dieppe (la 11ème dont la députée est Sandrine Hurel - PS - disparaitrait…) et une grande partie du Pays de Bray, cela en ferait un territoire très difficile pour la gauche…

La 7ème et la 8ème circonscription sont recomposées pour en faire une super de droite et une surper de gauche en faisant bouger le canton de Montivilliers vers le Havre.

La 9ème actuelle serait modifiée et s’étalerait le long de la mer jusqu’au canton de St Valery en passant par les cantons de St Romain et Bolbec.

Enfin, la nouvelle 10ème est rataillée au profit du député UMP et voit l’arrivée de cantons votant bien à droite aux élections nationales.

La Droite au pouvoir ne se contente pas de rajouter des difficultés aux effets de la crise par des politiques injustes et un plan de relance ridicule et inefficace, elle tente par tous les moyens - y compris le tripatouillage antidémocratique - de couper les citoyens de leurs élus de gauche et de refondre le paysage selon ses besoins électoraux

Dans notre précédent billet, nous parlions de république déjà bananière ?

Mots-clefs : 76, Alain Marleix, Argueil, assemblée nationale, aubry, Aucune logique territoriale, besoins électoraux, blog PS76, bouillon, Buchy, Canteleu-Maromme, changer, ciseaux d’Etat, conserver par la triche, démographie, député UMP, dieppe, ego-président, empilement des voix de gauche, fabius, France, gouvernement, grand vizir Sarkozy, Havre, hyper-président, le clan des Hauts-de-Seine, le havre, Lillebonne, MJS76, Monsieur "Découpage électoral" au Gouvernement, Monsieur Elections à l’UMP, Montivilliers, omniprésident, parti socialiste, Pasqua, Pays de Bray, président-militant-UMP, ps, ps76, régions et départements, redécoupage des circonscriptions, rouen, seine-maritime, Seine-Maritime : le magouillage de la découpe électorale, seinomarin, socialist, taxe professionnelle, tripatouillage actuel, tripatouillage antidémocratique, ump, Union du Mini-Plan, V. Fourneyron, vieilles habitudes, vilaines méthodes, Web-tv ps76

Blog 76 PS | rss


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ps76 782 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte