Magazine Coaching

Comptabilité créative

Par Christophefaurie

La solution que les Américains ont trouvée à la crise ?

La moisson de résultats bancaires inattendus devient de plus en plus une question de manipulation des conventions comptables. Ça l’était déjà pas mal pour Goldman Sachs, ça l’est colossalement pour Citigroup (New Day, New Bank, Worse Story) : 3,5 milliards de création pour 1,6 de bénéfices annoncés ?

La comptabilité créative est une maladie endémique de l’entreprise américaine. Ce qu’il y a de nouveau est qu’elle gagne l’État. Il vient d’annoncer qu’en changeant le nom des actions qu’il détenait dans l’industrie financière, il lui apportait 100 md$ supplémentaires (More Accounting Games).

Soit ces Américains sont stupides et pensent qu’exploiter l’irrationalité des règles comptables trompe les lois de la nature, soit ils essaient d’embrouiller leur opinion publique en espérant qu’ainsi ils susciteront un miracle sans en payer le prix. Ce qui revient au même ?

La créature du dr Geithner.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte