Magazine Informatique

Oracle rachète Sun: Détails

Publié le 20 avril 2009 par Joll

Oyez oyez braves gens:

"Surprise ! Ce n'est pas IBM, mais bien l'éditeur Oracle qui a annoncé le 20 avril 2009 avoir conclu un accord pour le rachat de Sun Microsystems au prix de 9,5 dollars par action en numéraire. Cette transaction est évaluée à environ 7,4 Md$, soit 5,6 milliards hors position nette de dette et de trésorerie. IBM n'aurait offert que 6,5 Md$ en février 2009.

Oracle a précisé que Sun Microsystems continuera de fonctionner comme une division séparée jusqu'à la fin de la transaction. Une fois finalisée, d'ici l'été sans doute, l'opération lui permettra d'acquérir son système d'exploitation Unix Solaris, mais aussi Java, le langage utilisé par Oracle Fusion Middleware et son concurrent chez IBM, ainsi que MySQL, la première base de données mondiale en open source, et enfin sa suite bureautique Star Office, également en open source. Autant de logiciels qui permettront à Oracle de mieux rivaliser avec son grand rival dans le BtoB : Microsoft.

Oracle intégrera les 11 000 partenaires de Sun

L'éditeur a précisé que les 11 000 partenaires de Sun Microsystems qui le souhaitent pourront intégrer son programme Oracle Partner Network (OPN). Les solutions de Sun seront distribuées par son réseau de distribution. En revanche, l'éditeur devrait conserver le réseau de distribution existant de Sun pour la commercialisation de son offre matériel, ses serveurs notamment. Selon Oracle, les activités acquises vont alors contribuer à hauteur de plus de 1,5 milliard de dollars à son profit opérationnel ajusté, puis de plus de 2 milliards l'année suivante.

Que faire de l'offre serveurs de Sun ?

Côté matériel, Oracle n'est pas forcément intéressé par les systèmes et librairies de stockage de StorageTek, constructeur racheté par Sun pour 4,1 Md$ en juin 2005. Sauf pour pousser les ventes de ses bases de données éventuellement. En revanche, même sur un marché en déclin, Oracle disposera du portfolio de serveurs numéro 4 mondial du secteur (9,3 %). L'éditeur peut ainsi espérer gagner des parts de marché significatives pour la vente d'applications pré chargées. Rappelons que Sun Microsystems et HP, un bon partenaire d'Oracle, ont annoncé en février 2009 un partenariat important permettant à HP d'utiliser son système d'exploitation Solaris 10 pour les clients qui le souhaitent. Quant au processeur UltraSPARC équipant les serveurs haut de gamme de Sun, il n'intéresse pas vraiment Oracle. Revendra-t-il cette activité à un tiers ?

Sun Microsystems est en difficulté

Pour mémoire, Sun Microsystems a annoncé le 31 octobre 2008 des pertes de 1,68 Md$ sur son troisième trimestre 2008, alors qu'il réalisait un bénéfice de 89 M$ un an plus tôt. Il a donc annoncé la suppression en 2009 de 5.000 à 6.000 postes, soit entre 15 et 18% de son effectif mondial. Quant à sa valorisation boursière de Sun elle a perdu près de 80% de sa valeur en 2008 à environ 3 Md$. Enfin, Sun s'est réorganisé dès fin 2008 en trois divisions: Application Platform Software, qui englobe ses activités logicielles et open source, dont Java et MySQL ; Systems Platforms, branche dédiée aux OS, dont Solaris 10, à la virtualisation et aux produits associés ; et enfin Cloud Computing & Developer Platforms. "

Source , article cité intégralement: http://www.channelbp.com/content/oracle-rachete-sun

+++


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Joll 98 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine