Magazine

Chennevières : le conseil municipal dissous officiellement

Publié le 20 avril 2009 par Glaco

Le conseil municipal de Chennevières a été officiellement dissous le vendredi 16 avril 2009.

Dés lors, la dissolution met fin au mandat de l’ensemble du conseil municipal. Une délégation spéciale a été nommée pour traiter les affaires courantes de la mairie et organiser les élections. Les fonctions de la délégation spéciale expireront de plein droit dès que le conseil municipal sera reconstitué (après les élections).

Une campagne courte et intense

Selon le code des collectivités territoriales, ces élections partielles doivent être organisées dans les deux mois à compter de la dissolution officielle. Pour information, seule la date du premier tour doit intervenir dans ce délai, le second tour intervenant la semaine suivante. Le délai de deux mois est un délai maximum, il peut toujours être abrégé par le Préfet.

Nous entrons donc de nouveau dans une campagne électorale qui n’en doutons pas sera intense. Les canavérois auront à choisir entre plusieurs listes qui représenteront tout l’échiquier politique.

La droite

Pour nous, sans parler de la ligne politique qu’elle représente, la liste soutenant la gestion de M. Lavigne est de fait disqualifiée par le résultat de l’audit financier. L’immobilisme que nous dénoncions tous est de plus agravé par un manque de rigueur dans la gestion ce qui a entrainé des frais de fonctionnement supérieurs à la moyenne de la strate, un autofinancement quasi nul et un encours de la dette équivalent à 19 annuités contre 4,5 annnées pour la moyenne de la strate (voir l’archive comprendre le budget de la ville).

D’autres listes de droite pourraient bien voir le jour. Peut-être, une liste dissidente de l’UMP conduite par M. Absalon (fils), une liste nouveau centre, hétéroclite, voire une liste Absalon plus nouveau centre…

Le centre

Au centre, une liste conduite par Jean-Pierre Barnaud. La liste sera constituée d’élus de la majorité sortante et renforcée par des personnalités reconnues avant tout par leurs compétences et leurs expériences plus que par leur étiquette politique, nous a-t-il confié.

la gauche

A gauche, certainement une liste PS conduite par le Maire sortant Alexandre Minéo, liste que nous ne pourrons soutenir au vue des disfonctionnements, des approximations et du manque de professionnalisme dont a fait preuve le Maire et sa garde rapprochée, durant l’année passée.

Encore à gauche, une liste souhaitant fédérer les divers courants de gauche à Chennevières : les verts, le PC, voire certains socialistes mais également diverses personnalités issues du monde associatif et syndical semble se dessiner.

Que choisir ?

Dès que les listes et les programmes seront connus, nous tenterons une analyse comparative (forcément suggestive) dans ces pages.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Glaco 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog