Magazine Amérique latine

Zacatecas, la ville rose mexicaine

Publié le 21 avril 2009 par Astrid On The Road

2095821272.jpg

Après huit longues heures de route infinie et monotone, Gil et moi sommes ENFIN arrivés à Zacatecas, la ville rose mexicaine.
La capitale de l'état qui porte le même nom se situe au centre du Mexique et est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1993. Elle tient son nom d'un peuple indigène - les Zacatecas - qui habitaient à cet endroit avant la fondation de la ville. Le mot vient du Nahuatl zacatecatl qui signifie « le peuple de l'herbe » (de zacatl, herbe et tecatl, peuple). La ville de Zacatecas fut fondée le 20 janvier 1548 pendant la conquête espagnole, lorsque Juan de Tolosa, Diego de Ibarra, Cristobal de Oñate et Baltasar Termiño de Bañuelos découvrirent d'importants gisements d'argent.
La ville se développa énormément et devint un important centre minier pendant le XVIe siècle et le XVIIe siècle.
Cet argent et celui de Potosí en Bolivie enrichirent énormément l'Espagne et lui permirent ainsi d'étendre son empire colonial.
En 1914, durant la Révolution mexicaine, Zacatecas est le théatre de violents combats, avec la bataille connue sous le nom de Toma de Zacatecas (la prise de Zacatecas) entre les armées fédérales de Victoriano Huerta et les troupes constitutionnalistes du Général Doroteo Arango plus connu sous le nom de Francisco Villa.

1902746677.2.jpg

Première impression: grosse déception! Tous ces immeubles modernes et ces maisons carrées en béton aux couleurs délavées ... c'est comme à Chiahuahua !!!
1381861449.jpg

Heureusement, en nous perdant dans le dédale de callejones (ruelles), nous nous sommes vite rendu compte que non. Cette ville est une pure merveille! Coincée entre deux collines - la Sierra Fría et le Cerro de la Bufa - Zacatecas est un splendide labyrinthe ... et un cauchemar pour les automobilistes tellement les rues sont étroites! Ici pas besoin de sa voiture pour bouger, on utilise ses jambes tout simplement! Ce n'est pas comme à Chihuahua où la voiture est nécessaire dès que l'on veut se déplacer :-(
643769487.jpg

Après avoir garé la voiture près d'un parc, nous sommes partis à la recherche d'un hôtel. Comme c'était le week-end de Pâques, tout était complet et ce n'est que plus tard dans la soirée que nous avons trouvé une chambre pour 150 pesos (les autres étaient à 600 pesos environ) dans un hôtel sordide. Le lit était petit, les draps sentaient mauvais, les serviettes de bain étaient plus rèches qu'un cant de crin ... et la douche se trouvait à moins d'un mettre du WC ... sans rideau bien sûr! Le seul point positif, c'est que nous avions une jolie vue ;-)
1610644006.jpg

Nous avons passé la soirée dans le centre-ville qui est splendide et très animé. Tous les immeubles sont fait d'une pierre rose dorée et - miracle - il n'y a pas de publicité pour défigurer le paysage comme à Chihuahua! Les noms des magasins sont peints en noir au dessus des portes et il n'y a aucune enseigne lumineuse. C'est vraiment un plaisir de se promener dans le cente historique! Chaque fois que nous tournions la tête, il y avait une jolie chose à admirer! Nous avons mangé des tacos et des gringas dans un petit bar-restaurant, il n'y avait pas grans monde et c'était parfait pour nos esprits fatigués.
1100413051.jpg

Le lendemain, nous avons visité par accident les ruines du Covento San Francisco. Ce couvent fut fondé par des missionnaires franciscains en 1593 et était considéré comme le plus important bâtiment baroque de la ville avant l'incendie qui le détruisit en 1648. Les vestiges du couvent sont envahis par une végétation luxuriante; c'est un bonheur de s'y promener.
Zacatecas
Zacatecas


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Astrid On The Road 273 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte