Magazine Asie

Week end a Ise (1/2)

Publié le 21 avril 2009 par Bayashi_pascal

Comme je l'avais dit ici, nous sommes alles passer un week end a Ise il y a deja quelques semaines. Alors voici le recit du week end en photos commentees ..

DSC_0011_1

La ville de 伊勢 (Ise, carte googlemap) se trouve a un peu moins de 2 heures de train de Kyoto. Vous pouvez y aller par la ligne Kintetsu pour 3030 yen. C'est une toute petite ville de la prefecture de Mie, mais culturellement elle a une importance enorme : C'est la que se trouve le sanctuaire d'Ise, ou est venere Amaterasu Omikami, le Dieu Soleil. Ce dernier serait nait de l'oeil gauche du Dieu Izanagi, qui crea le Japon en plantant sa lance sacree dans l'ocean (a lire ici). Amaterasu est l'ascendant directe de tout les Japonais et son sanctuaire est le plus sacre de tout le Japon.

DSC_0012_1

Le train a deux etages qui nous emmenait etait super confortable et equippait de grande vitre ideale pour faire des photos de la campagne japonaise. En plus il faisait grand beau temps.

DSC_0018_1

Arrive a Ise, la taille de la gare donne tout de suite un idee de la taille de la ville ... Pas la peine de chercher les immeubles ici, la moitie des batiments sont encore des vieilles maisons traditionnelles.

Pour profiter du grand soleil (ils annoncaient de la pluie le lendemain), on file poser nos bagages au ryokan que j'avais reserve sans rien dire a Junko, qui ne savait d'ailleurs meme pas du tout ou elle allait passer le week end ! Quand je suis rentre dans le ryokan elle a d'abord cru que c'etait juste pour demander ma route. :-) Mais le ryokan j'en reparlerai plus tard, pour l'instant on file a pied jusqu'au sanctuaire.

DSC_0024_1

Le sanctuaire d'Ise est divise en deux parties : le sanctuaire exterieur et le sanctuaire interieur. Le sanctuaire exterieur se trouve au centre de la ville d'Ise, dans une foret. Vu le soleil qu'il faisait, on etait content de trouver de l'ombre !

DSC_0027_1

A l'interieur il y avait foule pour acheter son talisman protecteur ou des repliques du sanctuaire en bois ...

DSC_0032_1

Et pour prier au sanctuaire principale c'etait bonde comme un jour de l'an ! Particularite de ce sanctuaire, un voile blanc bloque la vue a l'entree. Tout le monde n'a pas acces, ne serait ce que par la vue au lieu le plus sacre du Japon !

DSC_0040_1

Autour du batiment principal, d'autres sanctuaires secondaires sont dedies aux elements : eau, feu, vent ...

Les sanctuaires en eux meme ne m'ont pas vraiment laisses bouche bee, mais la promenande dans le bois etait bien agreable, a part la foule.

On decide donc rapidement d'aller voir le sanctuaire interieur, le plus important des deux. Un bus touristique relie les deux, ainsi que tout les points d'interets de la region. Il y a un pass journalier qui permet de faire des economies, a acheter a l'office du tourisme a l'entree du sanctuaire. Nous y sommes alle en bus car il y a en fait 6 km entre les sanctuaires interieur et exterieur.

DSC_0048_1

A l'entree du sanctuaire interieur, une tres longue et vieille rue commercante constitue a elle seule une attraction.

DSC_0050_1

Tout les batiments sont tres anciens, ce qui donnent un sacre cachet a l'endroit. Pleins de restaurants, de magasins d'artisanat. On s'est laisse a picorer les specialites de fruit de mer du coin au fur et a mesure qu'on avancait.

DSC_0051_1

A l'entree de beaucoup de maisons et magasins il y avait la corde de paille de riz qu'on trouve en general accroche aux portes pour le jour de l'an. On n'a pas su pourquoi elles etaient la au milieu du moi de mars, peut etre a cause du caractere sacre de la ville ... ?

DSC_0053_1

Pause casse-croute. La specialite de la ville c'est la langouste. On y aurait bien goute mais l'affluence cree des queues interminables. Alors on a preferre se replier sur quelque chose de plus modeste les udon de Ise.

DSC_0058_1

La mer etant juste a cote, c'est du tout frais qu'on vous sert, pas de doute !

DSC_0061_1

Marchand de calamar avec un exemplaire seche en decoration.

DSC_0070_1

Le sanctuaire interieur, comme l'exterieur, se trouve dans un grand bois ou il faisait bon se promener, la aussi malgre la foule. Ce sanctuaire abritant le dieu soleil lui-meme, seul un membre de la famille imperiale peut y entrer. Nous autres communs des mortels ne peuvent approcher que jusqu'a la 4e enceinte au plus pres. Reste les toitures a observer de loin. Tout les batiments sont ici en parfait etat : ils sont completement rases et reconstruits tout les 20 ans pour symboliser le cycle de la nature, et pour que les techniques de construction ne se perdent pas de generations en generations. La prochaine recontruction aura lieu en 2013. D'ici la de nombreux evenements preparatoires ont lieu. Il y avait notamment une exposition sur la coupe des arbres qui serviront de bois de construction, qui a eu lieu en 2006.

DSC_0096_1

La visite du sanctuaire interieure ne prenant elle aussi que peu de temps (les batiments etant inaccessibles soit par interdit soit par la foule, ne reste que la promenade dans les bois), on profite de notre passe et des derniers rayons de soleil pour aller jusqu'a la mer voir une autre attraction du coin : les rochers 夫婦岩 (meotoiwa). Les gens du coin ont attribues a un groupe de rochers emergeant de la surface de la mer des surnoms a cause de leur formes. Les deux principaux sont les rochers "epoux" figurant un homme et sa femme, qu'on a relie par une corde sacree pour symboliser leur union. La corde est remplacee plusieurs fois par an. Un autre rocher ressemblant a un crapaud, des tas de statues de cette animal en train de regarder les rochers se sont accumulees sur le rivage... Ca donne un cote un peu loufoque a l'endroit mais bon ...

Apres ca on a traine sur la plage a chercher des tresors dans ce que le ressac avait apporte sur le sable. On a pas trouve de perles (cf plus loin) mais ca faisait du bien de se la couler douce ...

Et puis comme le soleil avait disparu ca se refroidissait un brin, alors on decide de rentrer ... sauf que dans ce genre de coin paume, a 17h tout ferme et la ville se transforme en desert. On retourne a l'arret de bus pour decouvrir que le dernier etait deja passe depuis longtemps. En discutant avec une petite vieille qui trainait la, on decide de marcher jusqu'a la plus proche station de train. On etait deja assez eloigne de la ville et il y avait une trotte mais bon on avait le temps. Une fois a la gare, ou il y avait meme pas un employe, on decouvre que les trains qui passent par ici sont aussi pas beaucoup plus nombreux que les bus ! Au moins a la gare il y avait des distributeurs automatiques de boissons. Dans le rayon chaud y'avait meme des potages en canettes auxquel je me suis essaye. En fin de compte, on avait un depliant sur lequel etaient notes les horaires de la ligne de bus de ville, et il y en avait encore, un par heure, en service. On refait donc la moitie du chemin a pied en sens inverse pour trouver la station de bus et on attend patiemment. Jusqu'a la gare centrale de Ise on est reste les deux seules dans le bus, et c'est pas faute d'avoir fait de longues pauses a chaque arret, histoire de voir si y'aurait pas un chien errant perdu qu'aurait voulu se joindre a nous. Le conducteur devait etre content de nous avoir pour briser la solitude :-)

La suite samedi ...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bayashi_pascal 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog