Magazine High tech

De sushis, d’Asimov et du futur de la race humaine

Publié le 21 avril 2009 par R0udy

Vous l'avez sans doute constaté, je ne blogge plus de “faits divers” depuis de nombreux mois maintenant. Un tas de blogs s'en charge de manière régulière et claire tandis que mes débit et écriture peuvent décemment se voir considérés comme des modèles d'errance (ce dernier idiome est la question existencielle de la semaine). Or là, putain, obligé de couvrir ; ça m'apprendra à trainer sur Pink Tentacle. Copitage-collage d'un de leurs rapports récents sur la croissance de CB2, un bébé robot accessoirement échelon au dessus de vos sales gènes de macaque sur l'échelle de Darwin, construit il y a quelque temps par des gens qui ne savent même pas prononcer le L correctement.

cb2robot3.jpg

Ci-dessus : Nietzsche.

“In the nearly two years since it was first unveiled to the world, the Child-robot with Biomimetic Body, or CB2, has been developing social skills by interacting with humans and watching their facial expressions, according to its creators at Osaka University.

Comprised of robotics engineers, brain specialists, psychologists and other experts, the research team has been teaching the android to think like a baby by having it evaluate facial expressions and classify them into basic categories, such as happiness and sadness.

The 130-centimter (4 ft 4 in) tall, 33-kilogram (73 lb) robot is equipped with eye cameras that record emotional expressions. Designed to learn like an infant, the robot can memorize facial expressions and match them with physical sensations, which it detects via 197 pressure sensors under a suit of soft, silicone skin.

In addition to watching faces, CB2 has been learning to walk. With 51 pneumatic “muscles,” the little android can now amble through a room more smoothly than it could nearly two years ago, though it still requires the aid of a human.

cb21.jpg

Within two years, the researchers hope the robot will gain the intelligence of a two-year-old child and the ability to speak in basic sentences. In the coming decades, the researchers expect to develop a “robo species” that has learning abilities somewhere between those of humans and chimps.”

En deux ans, cette créature en polyesther sera donc admissible en maternelle. Croyez-vous qu'il n'y aura pas un passif-agressif de merde qui se sentira d'étendre le concept à, je sais pas moi, 30, 40, 1000 ans d'expérience lorsque la technologie sera au point ? Si, la réponse est si. Cette saloperie parvenait déjà à destabiliser un être humain d'un regard dans les premiers stages de son développement (c.f. 40 secondes) :

obamasaves.jpg

Amen.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


R0udy 36 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine