Magazine Autres sports

Toujours aussi accroc

Publié le 21 avril 2009 par Sevvero
danse.jpg Depuis plus de 15 ans, avec une bonne coupure de 5 ans, j'ai toujours pratiqué au moins un cour de danse classique par semaine. Se sont entremêlées les cours de moderne, de contemporain, de danse de salon. 17 galas à mon actif et cette année un 18 ème. J'ai trouvé une école merveilleuse, un professeur talentueux qui transmets sa culture. Si je change de ville l'an prochain, c'est bien la seule chose que je regretterai de laisser derrière moi, quitte à revenir plus tard.
Qu'est-ce qui nous rend si accroc à notre activité ? 
Le cour de danse c'est ma bulle à moi. Mon rêve de petite fille, le tutu, les pointes, les ballets.
Mais c'est aussi un instant où les complexes disparaissent, personne ne vous juge, on crée en liberté. Le corps s'élance et se muscle en douceur. On s'étonne de prendre du plaisir dans la souffrance : tirer sur sa jambe, cambrer le plus bas possible, un grand écart facial qu'on n'aura jamais...  J'ai rencontré un certain nombre de filles et jeunes femmes avec le même état d'esprit. Après une journée de travail, on met les soucis de côté et on s'échappe du quotidien pour évoluer avec grâce et force sur des airs de musique en tout genre. On peut exprimer sa colère, sa tristesse et sa joie. Une certaine manière de "prendre son pied"!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sevvero 72 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte