Magazine

De la littérature populaire ou non

Publié le 21 avril 2009 par Cetaitdemainorg
De la littérature populaire ou non Les spécialistes es lettres aiment les catégories. Littérature savante d'un côté, donc difficile et favorisant l'élévation spirituelle, littérature populaire de l'autre, donc facile et simple divertissement. Kafka dans une case et Dumas dans une autre. Je n'aime pas tellement cet enfermement. L'Idiot de Dostoïevski, L'Etranger de Camus sont des oeuvres accessibles au plus grand nombre et on peut y prendre toutes sortes de plaisirs : distraction immédiate au bord d'une piscine comme méditation philosophique sur l'humain et le temps. De la même façon, des Marcel Pagnol ou Aymé, des Mac Orlan ou des Frédéric Dard, sans oublier le grand Simenon, tout populaires qu'ils soient, ne sont pas que des amuse-gueule. Pour peu qu'on prenne le temps de les lire, on trouvera en eux bien des nourritures qui ne sont pas que terrestres. Je me permets d'enfoncer cette porte ouverte car je viens de relire les six premiers volumes de Fortune de France par Robert Merle. L'épopée commence dans le Périgord au temps du roi Henri II en la baronie de Mespech. Jean de Siorac, héros de la bataille de Calais est un huguenot endurci tout en courant joyeusement le cotillon. Le lecteur ému assiste aux maillots et enfances de son fils Pierre, lequel aura à vivre moult aventures en Montpellier où il fera sa médecine puis en Paris à l'époque de reyet de merde que fut Charles IX. Et surtout, Robert Merle a réussi à écrire en ressuscitant la parladure d'oc et d'oil de la Renaissance. Une vraie jubilation dont je vous livre un lexique abrégé. s'accoiser, se taire affiquets, parures aposthume, abcès cuider, croire étoffé, riche loudière, putain mignonner, caresser navrer, blesser pensement, pensée se pimplocher, se farder se ramentevoir, se rappeler photo de Robert Merle en son fief

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cetaitdemainorg 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte