Magazine Rencontre

Ça va être chaud!

Publié le 21 avril 2009 par Dateurenserie

Donc, me voilà au beau milieu de nul part coin Hochelaga et Dickson. Je suis stationné devant des blocs appartements où des Bougons me regardent d’un air louche à se demander pourquoi je suis devant leur maison à jouer sur mon cellulaire. Je tente de ne me pas trop m’en occuper mais mon regard croise le leur quelques fois. Ils sont les bs caricaturaux: linge sale, bières et ils parlent fort. Toute le kit. Je ris intérieurement - tout de même malgré ma date ratée - pour ne pas les provoquer et qu’ils me rendent bs en me touchant. Ce n’est pas une maladie? Ok.

Il ne me reste qu’une coche de pile sur mon cellulaire, je dois donc faire vite pour me trouver un back up potable sur MSN à Montréal. Il y avait une fille en ligne que j’avais déjà vu à la Boite à Marius il y a de cela quelques mois. Une amie de la blonde d’un ami. Peut-être même juste une camarade de classe. Enfin, histoire de brosse.

En gros ça ressemblait à ceci:

Hey yo, on se pète tu la face ce soir je suis à Montréal. (Petit mensonge) Mes amis doivent partir et je n’ai pas envie de rentrer! Pis je m’ennuie (mettons). Pis on pourrait baiser (bon ça je ne l’ai pas dit mais je me disais qu’en étant ben saoul les pions auraient été placés pour que ça se produise, c’était sous-entendu)

Et sa réponse ressemblait à ça:

Oui, let’s go.

Tout juste le temps de lui refiler mon numéro que mon application MSN mobile a rendu l’âme. La vie est parfois bien faite. Alors, je me suis tapé tout Montréal d’Est en Ouest par Sherbrooke pour me rendre dans son secteur. C’est long. Traffic et chauffeur du vendredi en prime. La 720, ça aide ça à l’air mais je l’ai su le lendemain.

Ensuite, direction vers Mon Ami Pierrot dans le complexe de l’hôtel Royal à Longueuil. Gars + fille + motel + alcool = Sexe. Cette fois-ci ça va marcher j’espère! Verre en main, déjà debout pour danser (sur un incendie à Rio, faut le faire) la soirée s’annonçait bien! Quand soudain deux mains m’agrippent la poitrine par derrière. « Non, pas une fille que j’ai déjà daté ou pire une fille que je vois ces temps-ci! » Et la vous vous imaginez tout les scénarios qui peuvent passer dans la tête d’un dateur en l’espace de 5 secondes. Jusqu’à ce que je me retourne. L’Italien. Mon vieil ami que je n’ai pas vu depuis quelques mois avec sa blonde et ses amies. Faut fêter ça!Ça va être chaud!

Minuit
Tournée de shooters et pichet de bière. Je dis à mon amie que ça va être chaud dans la chambre tantôt pendant que j’en commande d’autres!

1 heure
Pourquoi pas quelques tequila? Ça ne peut qu’accentuer ma libido, ça va être chaud, je le sens!

2 heures
Je gagne 110$ aux 7 frimés ou quelque chose du genre. Je suis tellement pacté que je crois avoir gagné 1100 dollars. La jolie barmaid se fait un plaisir de me ramener les pieds sur terre en m’annonçant que j’ai halluciné un 0 de trop. Je paye une tournée de shooters pour oublier que je suis saoul. Je suis définitivement en manque de sexe et je le laisse savoir à mon amie. Ça va être chaud pas le choix!

Last call
Je parle avec deux pichous qui me proposent de fumer du pot. Comme je suis terriblement détruit j’accepte sans broncher et je les invite pour plus tard dans ma chambre 236! Mon amie est déjà dans le lit sûrement les jambes ouvertes prête à me recevoir. Ça va être chaud!

3h10
J’arrive dans la chambre et je m’installe devant la toilette où j’y resterai jusqu’à 4h30. Je pensais mourir, vomir et voir tout l’argent que j’ai consommé couler profondément dans les égouts crasses de Longueuil.

Je suis encore vivant, je n’ai pas vomi et je n’ai pas revu tout ce que j’ai bu. Mais pour la soirée chaude, on repassera!

D.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :