Magazine Asie

Reportage « En Chine avec l’expat » : les trois demeures de l’empereur céleste.

Publié le 16 mars 2009 par Kelin

Les lecteurs assidus du blog connaissent ma passion pour le cinéma, et mon intérêt à produire des petites réalisations amateurs. Par ailleurs, vivre en Chine offre un matériau à une série de reportages qui, pour tout voyageur en actes ou en rêves, est intarissable.

Mais voilà, depuis que je me suis offert ma caméra numérique en 2005, je n’ai pas réalisé grand-chose, essentiellement du fait d’un agenda professionnel copieux. Je caressais l’ambition de monter des moyens ou longs métrages… Sans jamais aboutir : trop long, trop prenant, et impossible à cumuler avec les prérogatives et les soucis de l’entreprenariat. J’avais commencé à plancher, il y a maintenant trois ans –que le temps passe !-, sur un documentaire concernant le nouvel an chinois, et qui devait être le premier d’une longue série. Mais de l’heure qu’aurait du faire la totalité du film, je n’en ai jamais abouti les dix premières minutes, faute de temps. Il faut dire qu’il y avait beaucoup d’animations, et j’ai passé quelques mois à monter un véritable dessin animé pour le reportage.

Le résultat, c’est que depuis quatre ans, j’ai accumulé des kilomètres de bobines qui étaient stockées… Sans même que je ne les regarde après les avoir tournées. Et j’en étais arrivé au stade où, lorsque je partais faire du tourisme en Chine, je n’emmenais même plus ma caméra, sachant que les films tournés ne serviraient à rien au retour, sinon à prendre la poussière.

Et puis cette année, je me suis décidé à rentabiliser l’investissement, en produisant une série de reportages courts, aisés à mettre en place, et d’en offrir la primeur au lectorat du blog. En fait, c’est Youtube qui m’en a donné le prétexte : on ne peut y stocker de films qui excèdent les dix minutes. C’était l’excuse qu’il me manquait pour monter des documentaires brefs, et pour les mettre en ligne.

C’est ainsi qu’est née l’idée de « en Chine avec l’expat », une série de reportages de dix minutes chacun, dont la publication de l’un ne prend que quelques week-ends –mais je suis très lent-. L’objectif est, au cours de cette série, de présenter différents aspects de la Chine, qu’ils soient historiques, touristiques, légendaires, exotiques, ou contemporains.

Ainsi, je vous propose aujourd’hui le premier épisode de « En Chine avec l’expat », qui se nomme « les trois demeures de l’empereur céleste », et qui est un humble reportage sur Huangshan, la montagne jaune, dans la province de l’Anhui. L’endroit est hautement touristique depuis douze siècles, et accueille dorénavant un million de visiteurs par an.

Les plus assidus d’entre vous auront remarqué que j’ai déjà écris au sein du blog un carnet de voyages à Huangshan. Le reportage, même si il prend ce voyage comme toile de fond, n’est pas une resucée de l’article en question, mais un complément : j’y détaille des éléments historiques, géographiques ou légendaires absents du carnet de voyages. Car la démarche du film est complètement différente, et bien plus informative. En effet, le contenu des articles du blog se veut complètement original, et les carnets de voyages publiés ne sont pas écrits avec le Lonely Planet sur les genoux. Un reportage, par contre, s’il souhaite sortir du confinement à un film familial, doit proposer des informations intéressantes, aux vues éducatives, culturelles ou spéculatives, sous un format attractif que seul le cinéma permet : images, sons, musique, voix-off, et en conséquence, dépaysement.

Je vous laisse juger par vous-mêmes ci-dessous à la projection de « les trois demeures de l’empereur céleste ». Le film a été publié en haute définition, et je vous invite à en profiter pleinement en cliquant sur les boutons « HD » et « plein écran » à droite de la barre de défilement. Vous pourrez ainsi voir le film sur la totalité du format d’écran de votre ordinateur, avec une excellente qualité d’image et de son, rendant l’expérience plus proche du résultat obtenu en DVD.

Le deuxième épisode de « en Chine avec l’expat », qui s’intitule « la cité pourpre du dragon », et qui a pour thème la cité interdite à Pékin, est en cours de montage actuellement. Je vais avoir beaucoup de déplacements professionnels en avril, mai et juin, mais je garde bon espoir de pouvoir publier le film au préalable. Et si mon emploi du temps le permet, je pourrais peut-être commencer à plancher sur le troisième épisode... D’ici là, bon film à tous !
Pour ceux qui vivent en Chine, la lecture de la vidéo risque d'être assez laborieuse : les blogs hébergés sur Over-Blog sont censurés, et il faut passer par un serveur relai proxy pour pouvoir les atteindre... Avec, en conséquence, une lenteur qui parfois empêche de pouvoir lire des films. A ceux-ci, je communique le lien http://www.youtube.com/watch?v=6UUcVAsZRkI où ils pourront voir le reportage sans passer par un proxy. Car Youtube n'est pas -encore- interdit en Chine.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kelin 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte