Magazine Focus Emploi

Le plus vieux métier du monde…la traduction

Publié le 20 avril 2009 par Tradonline

Un livre passion qui déborde d’amour pour les mots : Dictionnaire amoureux des langues, de Claude Hagège.

Vous pouvez lire ici la chronique de B. Pivot au sujet de ce livre. L’amour des mots, la richesse des dialectes, les nuances et interprétations nombreuses….ah si nos clients pouvaient avoir conscience de la difficulté de “la belle traduction” (au sens du bel ouvrage) et des compétences que le traducteur doit réunir pour trouver la meilleure formule, le mot juste, celui qui fait mouche.

Pour ceux qui ne connaissent pas Claude Hagège, quelques infos ici et ici.

Je reproduis ici l’introduction de l’article : Claude Hagège a raison de s’élever, dans un bref instant de colère, contre cette idée reçue, fausse et machiste, que la prostitution - mot qui lui fait horreur et qu’il n’écrit même pas - serait le plus vieux métier du monde. C’est à la traduction qu’échoit logiquement cet honneur. Sinon, comment les premiers hommes nomades auraient-ils communiqué ?

La traduction : le plus vieux métier…et le plus durable ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tradonline 735 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine