Magazine

Savon de Marseille à l’huile d’olive, mon préféré …

Publié le 28 avril 2009 par Emie

savonDepuis bien des années, j’utilise le savon de Marseille, pour toute ma maison. Pour le nettoyage, de la maison mais aussi pour le corps, voir les cheveux … J’ai toujours aimé ce savon quoi qu’un peu asséchant je l’utilise essentiellement combiné à des huiles végétales dans mes recettes de soins. En ce qui concerne la maison, c’est aussi un fétiche, je dois dire que je m’en sers très souvent pour élaborer mon liquide vaisselle, pour laver le linge de mes filles surtout Léa qui fait de l’eczéma, ou même pour  mon nettoyant multi-usage homemade fétiche … bref, il est mon meilleur allié pour tout nettoyer !

Le saviez-vous ? La formule du savon de Marseille a été réglementée sous Louis XIV au XVIIe siècle. Au XIXe siècle, Marseille compte quatre-vingt-dix savonneries. Cette industrie florissante est à la pointe de la chimie de l’époque. Elle connaît son apogée en 1913 avec 180 000 tonnes produites. Après 1950, l’essor des détergents de synthèse précipite son déclin.

Un peu plus sur le savon …

L’invention du savon date de 3000 ans en Syrie. Les premiers savons étaient obtenus avec de l’huile d’olive (acide oléique) et de la soude végétale. Le savon a été ensuite utilisé comme shampoing par les Gaulois qui le fabriquaient avec des cendres et du suif. À partir du XVe siècle, du savon est produit dans la région marseillaise avec de l’huile d’olive. La soude provient d’abord des cendres obtenues par la combustion de plantes comme la salicorne ou la fougère. En 1791, Nicolas Leblanc invente un procédé permettant d’obtenir de la soude à partir d’eau de mer.

En 1823, le chimiste français Eugène Chevreul explique la réaction de saponification et démontre que les corps gras sont formés d’une combinaison entre le glycérol et des acides gras. Au XIXe siècle, des huiles de coprah et de palme venant d’outre-mer sont employées dans les savons.

Depuis le XXe siècle, le savon est concurrencé par les tensioactifs synthétiques qui sont utilisés dans les détergents, les gels douches et les « savons sans savon ».

Des recettes pour ma maison …

Mon liquide vaisselle Orange douce et camomille

  • 100 gr de savon de Marseille à l’huile d’olive rapé
  • 500 ml d’eau minérale
  • ½ cc de gomme de gar
  • 30 gouttes d’extrait de camomille
  • ½ verre de vinaigre blanc
  • 20 gouttes d’huile essentielle d’orange douce
  • 50 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse

Faites bouillir l’eau, et versez la sur le savon râpé dans un grand saladier. Mixer a l’aide d’un mixer plongeant ou utilisez un blender. Ajoutez le reste des ingrédients, mélangez à la spatule histoire de casser le bulle d’air et versez dans un flacon.

Mon nettoyant multi usage – flacon spray - 250 ml

  • 2 c à s de savon de Marseille à l’huile d’olive râpée
  • 100 ml d’eau minérale bouillante
  • ½ verre de bicarbonate de soude
  • 1 c à s d’alcool (ou vodka)
  • 15 gouttes d’huile essentielle de citron bio

Dans un saladier, mélangez tout les ingrédients a l’aide d’une spatule jusqu’a ce que le savon soit complètement dissout. Laissez refroidir et versez dans un flacon spray .

Source - wikipédia

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emie 48 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte