Magazine Bourse

Stock Picker des années 30

Publié le 28 avril 2009 par Fabien Major @fabienmajor

Fans des fonds indiciels, on ne vous le répétera jamais assez, vous perdez votre temps. Si la crise s’étire, on peut se retrouver avec un marché en plateau qui s’étirerait sur plus d’une décennie, comme dans les années 70 ou encore comme dans les années 30. Le creux a d’ailleurs été atteint en 1932 pour de retrouver qu’en …1954 le niveau de 1929.

Voici quelques actions championnes triées sur le volet qui ont passé à travers la dépression des années 30 avec une croissance phénoménale. Comme quoi, il y a des survivants. Si vos grands-parents y avaient placé 1000$ en 1932, voici de quoi aurait l’air leur héritage en 1954:

bulova
BULOVA
En 1931, elle fut la première compagnie a dépensé 1 million par année en pub. Elle introduit aussi l’option d’étalement des paiements pour accommoder… les faux riches! Ses contrats avec le gouvernement américain contribuèrent à transformer le 1000$ de papy en 262 210$!

ALLIED STORES
L’ancêtre des magasins à rayons avait bien tiré son épingle du jeu. Par la suite, elle s’est fondue au groupe Macy’s puis à Federated. Le 1000$ est devenu un beau 97 750$

SAVAGE ARMS
A l’aube de la Deuxième Guerre mondiale, cette société de munitions a rapidement changé… son fusil d’épaule et a recyclé sa production en obus et mortiers. Très diversifiées, ses activités comprirent ensuite la fabrication de tondeuse à gazon pour banlieusards du baby-boom! Le mille dollars de grand-papa Donat valait maintenant 146 500$.

AMERICAN SEATING
L’inventeur du fauteuil rabattant des salles de concert et des combinés pupitre et chaise d’écolier a modifié sa production en 1935 pour devenir le grand fabricant de banquettes d’autocars et autres modes de transport. Le 1000$ de mamie est devenu un confortable 152 960$.

INTERNATIONAL PAPER
Créé en 1898 par la fusion de 17 compagnies de pâtes et papiers, IP fournissait 60% de tous les documents imprimés que l’on trouvait en Amérique. Depuis, elle offre un très large éventail de produits domestiques en plastique et de gobelets en carton. Ici, on a le jackpot, le 1000$ a fini sa course en 1954 à 305 020$.

Si on peut en tirer une leçon, c’est certainement le fait que les analyses fondamentales des opportunités d’affaires et les flux monétaires bien gonflés vont favoriser les entreprises opportunistes. Pensez-vous que les petits dessins des analystes techniques ont permis de découvrir les changements fondamentaux de ces joyaux des années 30? Lire les bilans, ça l’a parfois du bon!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabien Major 12992 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte